Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Springer fait le spectacle

Autres informations / 01.10.2009

Springer fait le spectacle

AUTEUIL, Jeudi

Prix de Bagatelle

La ? JDG

Jumping Star ? Springer (Sagamix)

est peut être inspiré par son propriétaire, le comédien Gérald Laroche.

Toujours est-il qu’il sait créer le spectacle lorsqu’il court. Il nous en a

encore fait la démonstration dans le Prix de Bagatelle pour sa deuxième course

en steeplechase, après de probants débuts dans cette discipline à Enghien.

Installé en tête par Régis Schmidlin, qui le montait au pied levé, le fougueux

pensionnaire de François Belmont a dirigé la course à la baguette, parfois

escorté par Quentin des Prés (Robin des Prés). Mais au premier saut du brook,

il “s’écrase” presque et manque de peu de faire tomber son jockey. Excellent au

franchissement de la rivière, il fait un drôle de bond au second

passage du gros open-ditch. Sur le plat, il n’est pas été

inquiété par ses adversaires. « C’est un cheval bouillant qu’il faut laisser

galoper, nous a confié François Belmont. En début de course, il a eu un bon

leader avec Quentin des Prés. Il a été beaucoup mieux devant. Il ne faut pas le

contrarier mais il a encore besoin d’apprendre. Avec lui, c’est le travail du

matin qui paye. Il n’est plus comme l’année dernière où il prenait trente

mètres d’avance. Il apprend bien. Je l’emmène au gazon à l’entraînement pour

qu’il puisse décompresser. C’est un bon cheval. Il devrait maintenant participer

au Prix Fondeur (L, 8/11). » Après avoir bien fait dans de bonnes courses à

conditions sur les balais, Springer pourrait trouver sa voie sur le steeple où

il bénéficiera de bons engagements.

 

Six des Champs n’a pas à rougir de sa deuxième place

Cheval des plus réguliers, Six des Champs (Robin des Champs)

aligne les bonnes performances. Une nouvelle fois, il a été exemplaire sous 70

kilos. « L’écart de poids de quatre kilos a joué en notre défaveur, nous a

déclaré Adrien Lacombe, entraîneur du représentant de Jacques Detré. Peut être

qu’à poids égal, nous aurions pu lutter avec le vainqueur. Nous allons voir

mais il est possible qu’il soit muni de quarts d’œillères ou d’œillères

australiennes lors de ses prochaines sorties. C’est à voir avec Jacques Ricou

[son jockey, ndlr]. Sa prochaine course devrait être le Prix Fondeur. »

 

Sagamix, un bon père de sauteurs

Élevé par Mme Ouvry, Springer est un fils de Sagamix

(Linamix), vainqueur du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) 1998. Sagamix a donné

quelques bons sauteurs comme Nickelle, gagnante du Prix Wild Monarch

(L) et deux fois placée de Groupe en plat, New Saga, Saga

Style et Wild Queen qui se sont distingués dans les courses principales sur les

obstacles.

Mère de Springer, Humoriste (Saint Cyrien) a couru cinq

fois, uniquement en plat, pour une victoire, en débutant. Parmi ses sept

produits, deux ont gagné.

Springer est aussi le neveu d’Yvecrique (Épervier Bleu),

lauréate de Groupe 3 et de Listed en plat, dans l’Hexagone.