Sulon emmène la coalition "macaire

Autres informations / 22.10.2009

Sulon emmène la coalition "macaire

AUTEUIL, Vendredi

Prix Emilius (Peloton B)

Rares sont les champions à

avoir débuté dans ce Prix Emilius. Toutefois, quelques grandes écuries, comme

celle de Guillaume Macaire, seront présentes. L'entraîneur royannais débute

trois de ses pensionnaires dont deux AQPS : Sulon (Passing Sale) et Sire Deurie

(Saint des Saints).

Le premier nommé a fini

deuxième lors de ses deux sorties en plat. Sa mère, Fest Noz (Port Etienne),

avait fait preuve de régularité dans les courses réservées aux AQPS, remportant

notamment le Prix de la Sensive après avoir déçu dans le Prix Glorieuse (10e).

Elle avait effectué deux essais sur le steeple en fin de carrière, mais elle

avait dû être arrêtée. Sulon est le frère d’Ola du Sulon (Grand Trésor) qui a

été jugé digne de participer au Prix du Président de la République (Gr3)

édition 2008. Tous deux défendent les couleurs de la famille Papot. L'autre

AQPS de Guillaume Macaire, Sire Deurie, est le premier produit référencé de

First Lady IV (Labus), laquelle a vaincu

dix fois en trente-huit

apparitions. Elle a signé ses plus belles victoires dans la catégorie du cross,

ce qui laisse supposer qu’il sera mieux sur plus long encore. Troisième atout

de Guillaume Macaire, Steinbock (Alkalde), possède des origines allemandes

comme Ole Companero (Sholokhov), vainqueur du Prix Kargal pour le même

entraînement. Son père, Alkalde (Königsstühl) provient d’une famille qui s’est

récemment distinguée à Auteuil.

Présenté par Thomas

Trapenard, Sur de Lui (Robin des Champs), un AQPS, est le propre frère de Rubis

sur Ongle (Robin des Champs), gagnant à deux reprises sur la butte Mortemart

avant de prendre part au Prix Orcada (Gr3) sans succès (arrêté).

Propre frère du bon Aviador

(Astarabad), quatre fois lauréat à Auteuil, Sapotillier (Astarabad) sera l’un

des poulains à suivre dans cette course d’inédits.

AUTEUIL, Vendredi

Prix Adrien Besnouin

RUSHWELL ET ROSIGNOL

COLLONGES : L’EXPÉRIENCE DE LA COMPÉTITION

Le Prix Adrien Besnouin, un

steeple réservé aux AQPS de 4ans, a rassemblé un lot très hétérogène dans

lequel se distinguent surtout deux chevaux bien connus des champs de course :

Rushwell (Shaanmer), gagnant en mars du Prix Général de Rougemont (L), et

Rosignol Collonges (Brier Creek).

Rushwell, capable du meilleur

comme du pire à quelques semaines d’intervalle, fera tout de même face à un lot

visiblement à sa portée. S’il a déjà acquis un peu d’expérience, c’était

surtout sur les haies, discipline dans laquelle il a gagné et s’est placé de

Listeds. Passé sur les gros obstacles au mois de mai, il n’a pas encore pu s’y

imposer. Rushwell et Rosignol Collonges, s’ils se rejoignent sur l’expérience

emmagasinée, ont connu un plan de carrière totalement opposé. Ce dernier a

couru en plat pour ses débuts afin de faire connaissance avec la compétition,

mais il y est revenu, cet été, pour prendre un petit bol d’air après s’être

exprimé sur les haies (une sortie) et le steeple de Pau cet hiver. En

septembre, Rosignol Collonges a fait sa rentrée des classes à Auteuil, sur le

steeple, en courant très honnêtement (2e). Dernièrement, il s’est de nouveau produit

sur les “gros” de la butte

Mortemart, dans une course réservée aux “AQ”, pour prendre une quatrième place

derrière Rennais (Passing Sale) qu’il retrouve ce vendredi.

 

Rennais, pour rendre hommage

à Rendons Grâce Mort au champ d’honneur il y a quelques jours, Rendons Grâce se

rappellera aux bons souvenirs de tous les passionnés ce vendredi grâce à la

candidature de Rennais qui possède une ligne sur lui. Le pensionnaire de

Philippe Peltier a débuté en mars en prenant une deuxième place dans le Prix de

l’Yonne derrière le champion du Haras de Saint Voir. Certes, il avait terminé à

dix longueurs du premier, mais on le sait, Rendons Grâce était un champion. De

plus, deux sorties pour deux deuxièmes places forment une musique méritant un

peu d’attention et c’est celle de Rennais.