Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Sur les soixante dernières années, 35% des vainqueurs étaient français

Autres informations / 16.10.2009

Sur les soixante dernières années, 35% des vainqueurs étaient français

Samedi, deux tricolores

feront face aux Anglais dans les Champion Stakes : Never on Sunday (Sunday

Break), monté par Christophe Lemaire et Alpine Rose (Linamix) avec Christophe

Soumillon. Tous deux restent sur une performance en demi-teinte, néanmoins, ce

sont deux belles chances pour la France de remporter cette épreuve qu’elle

convoite souvent et qu’elle remporte aussi très régulièrement.

En soixante ans, vingt et un

vainqueurs étaient entraînés en France (35%). On pense à la divine Triptych

mais aussiàsonpère,Riverman,deuxièmedesChampion Stakes en 1972, ou encore à

Pride (Peintre Célèbre) et puis Literato (Kendor), le plus proche de nous. Le

palmarès de ce Gr1 anglais nous rappelle aux bons souvenirs de quelques

champions ou très bons chevaux français qui ont souvent tenté leur chance plusieurs

fois. Triptych l’a remporté deux fois, Pride a pris la deuxième place en 2005

avant de vaincre en 2006, tout comme le pensionnaire d’André Fabre Dernier

Empereur (Trempolino) qui a pris la troisième place avant de revenir l’année

suivante pour s’emparer de la victoire. Un peu plus loin, dans les années 1970,

la grande Allez France (Sea Bird) a pris deux fois la deuxième place.