Sylvain vidal achète du sang allemand pour le havre

Autres informations / 20.10.2009

Sylvain vidal achète du sang allemand pour le havre

LOT #188 : F Medicean &

Anna Mona, par Monsun 160.000€

Élevée par le Haras de Saint

Pair, cette yearling possède un magnifique modèle. Premier produit de sa mère,

elle est déjà très formée : grande, élégante, bien proportionnée.

« Elle fait pouliche de course

», nous a déclaré son acheteur, Sylvain Vidal.

 

Une famille maternelle

allemande

Sa mère, Anna Mona (Monsun)

revendique une troisième place dans le Prix de Royaumont (Gr3, 2.400m), sous

l’entraînement de Nicolas Clément. « C’était une bonne compétitrice, a noté

Sylvain Vidal. Et puis c’est surtout une jeune poulinière avec laquelle tout

peut arriver, avec laquelle on peut rêver. » Anna Mona est âgée de 5ans.

La deuxième mère est une

propre sœur d’Anno Luce, une jument de Groupe en Allemagne de 2 à 4ans. Elles

sont toutes deux issues de la championne germanique, Anna Paola (3e mère donc

de la yearling achetée ce mardi), gagnante du Prix de Diane allemand (Gr1). «

Il s’agit d’une très bonne souche maternelle », conclut l’acheteur.

 

Le croisement avec Le Havre

Sylvain Vidal achète des femelles

dans le but de les présenter à Le Havre après leur carrière de course. Leur

pedigree est donc étudié pour le croiser avec celui de “l’étalonmaison”.

« Medicean, le père de cette

pouliche, était un miler. Encore une fois, je reste dans l’optique de remettre

de la vitesse sur la vitesse de Le Havre », nous a déclaré l’animateur du Haras

de La Cauvinière. En glissant sur la branche paternelle, on tombe sur

Machiavellian, né d’un superbe mariage, celui entre Mr. Prospector (la

meilleure alternative au sang de Northern Dancer et chef de race) et Coup de

Folie. « Le sang de Mr. Prospector m’intéresse, évidemment [Le Havre a du sang

de Northern Dancer, ndlr]. De plus, je connais très bien ces chevaux car

Machiavellian et Coup de Folie appartenaient à la famille Niarchos, une équipe

auprès de laquelle j’ai travaillé. Et je n’achète jamais sans connaître.» Si la

rencontre se réalise entre cette yearling, devenue poulinière, et Le Havre, une

grande famille allemande sera doublement représentée : celle de Königsstühl. «

Cela fera un inbreeding car le père de mère de cette yearling est Monsun, lui

même fils de Königsstühl, également présent dans le pedigree de Le Havre. » Le

gagnant du Jockey Club est né d’une mère allemande, fille de Surako par

Königsstühl.