Un carré de pouliches

Autres informations / 18.10.2009

Un carré de pouliches

PARTANTS

CLAIREFONTAINE, Lundi

Prix des Vans Barbot-Prix de

la Croix Solier (F)

À la lecture des partantes du

Prix des Vans Barbot-Prix de la Croix Solier, quatre pouliches se détachent :

Plume Rose (Marchand de Sable), Efina (Linamix), Selena (Kendor) et Horgana

(Numerous). Toutes n’ont qu’une seule course à leur compteur. Une course où

elles ont laissé entrevoir des capacités. Le temps est venu pour elles de

montrer qu’elles ont progressé.

Plume Rose n’est autre que la

nièce de Peintre Célèbre (Nureyev), lauréat du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1)

1997, et de Pointilliste (Giant’s Causeway), vainqueur du Prix de Barbeville

(Gr3) cette année. Elle a débuté dans l’important Prix de la Cascade (F) enlevé

par la ? JDG Rising Star ? Wedding March (Dalakhani),

quatrième ensuite du Total Prix Marcel Boussac (Gr1). Le jour de ses débuts,

elle a couru proprement en terminant septième. Son jockey, Ioritz Mendizabal,

n’a pas été dur avec elle. La représentante de l’Écurie des Monceaux a donc

profité d’une bonne première leçon.

Honorable sixième du Prix de

Toutevoie (F), un maiden réputé, derrière une autre ? JDG

Rising Star ?, Darma (Danehill Dancer), Efina concluait une

tête derrière Kilo Alpha (King’s Best) jugée digne de participer au “Marcel

Boussac”. Pour sa deuxième apparition en piste, la pensionnaire de Pascal Bary

bénéficiera de la décharge d’un apprenti sur la montante, Flavien Prat (56,5

kilos).

Présentée par Werner

Baltromei, Selena a tracé une fin de course plaisante dans le Prix Tahiti (F).

Certes, les lignes ne sont pas en sa faveur puisque Gradara (Montjeu) a échoué

mercredi à Maisons-Laffitte, mais Selena avait dévoilé des moyens tout en se

montrant encore immature. Elle est appelée à bien vieillir, à l’image de sa

mère, Seranda (Petoski), qui a franchi plusieurs paliers au cours de son année

de 3ans, terminant notamment troisième de Listed. Horgana est faite pour

briller sur les courtes distances. La pensionnaire de Carlos Laffon-Parias est

en effet la nièce de Kistena (Miswaki), gagnante du Prix de l’Abbaye de

Longchamp (Gr1). Mais, débutée sur 1.950m à Argentan, son entourage voyait

davantage en Horgana une pouliche de tenue et il confirme ce lundi en

l’engageant sur 1.800m. Elle monte de catégorie, mais le lot qu’elle a affronté

dernièrement était bien composé.