Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Une épreuve internationale aux accents anglais

Autres informations / 17.10.2009

Une épreuve internationale aux accents anglais

Quatre des huit concurrentes

engagées dans les E.P. Taylor Stakes (Gr1) sont entraînées en Angleterre. Les

deux dernières éditions ont été remportées par nos voisins d’outreManche et

cette année encore, ils disposent des deux meilleures chances. On retrouve la

championne de John Gosden, Rainbow View (Dynaformer) qui fut un véritable

phénomène à 2ans – invaincue en quatre tentatives. Mais en 2009, elle a un peu

déçu pour sa rentrée dans les 1.000 Guinées (Gr1 – 5e). Après des places et des

accessits au niveau Groupe 1, elle vient de brillamment remporter les Matron

Stakes (Gr1). Néanmoins, son entraîneur, John Gosden, a déclaré à Sporting

Life: « Elle a connu une année chargée et elle a repris directement dans les”

Guinées”. Sa robe est un peu plus foncée, comme le sont celles des pouliches à

cette période de l’année, mais si elle court bien, alors nous pourrons aller au

Breeders’ Cup ». L’autre bel atout des Anglais se nomme Look Here (Hernando),

qui avait surpris son monde en passant le poteau des Juddmonte Oaks (Gr1)

détachée de ses poursuivants de près de quatre longueurs. En 2009, âgée de

3ans, elle a réalisé une performance de choix en luttant jusqu’au bout avec

Youmzain (Sinndar) et Ask (Sadler’s Wells) dans le Coronation Cup (Gr1 – 3e).

qui est Habituée à courir sur 2.000m et plus, elle va être raccourcie ce

samedi.

 

Une ex-Fabre au départ

Désormais entraînée aux

États-Unis, Treat Gently (Cape Cross) – troisième du “Vermeille” 2008 (Gr1)

derrière Zarkava (Zamindar) et Dar Re Mi (Singspiel), puis disqualifiée –, sera

également au départ. Face à des juments et pouliches affûtées, il lui faudra

redoubler d’efforts pour s’imposer dans cette épreuve, elle qui a gagné sur le

turf de Belmont sans briller au niveau Groupe depuis son exportation.

 

 

 

HISTORIQUE DE LA COURSE

Les E.P Taylor Stakes sont

nommés ainsi en l’honneur d’un des fondateurs du Jockey Club canadien, Edward

Plunket Taylor. Celui-ci détenait Windfields Farm, le plus prestigieux élevage du

Canada. Depuis 2008, la lauréate de l’épreuve est invitée au Breeders’ Cup

Fillies & Mares Turf (Gr1). Le temps record de l’épreuve a été réalisé en

2007 par la pensionnaire de François Rohaut, Mrs Lindsay, en 2’00’’68.