Une jeune mère prometteuse

Autres informations / 04.10.2009

Une jeune mère prometteuse

LONGCHAMP, DIMANCHE

Total Prix Marcel Boussac

(Gr1)

Élevée par l’Aga Khan,

Rosanara provient d’une famille “Lagardère”. Sa mère, Rosawa (Linamix), est une

jeune poulinière, et Rosanara est son premier produit. Bonne compétitrice,

Rosawa, entraînée par André Fabre, est restée invaincue lors de ses quatre

premières courses. En débutant à Maisons-Laffitte, elle a battu la future

blacktype Antique (Dubai Millenium) et la sympathique Ciel et Marine (Enrique)

– nom donné en hommage au club de football du Havre. Ensuite, elle a remporté

deux Listeds à 3ans avant de terminer sa carrière par une contre-performance

dans le Prix de l’Opéra (Gr1).Après Rosanara suivent un yearling par Selkirk et

une foal par Red Ransom. Cette famille est une acquisition d’origine

américaine, comme aimait à le faire Jean-Luc Lagardère. Graphite, la troisième

mère de Rosanara, est une fille de Mr. Prospector. Enfin, n’oublions pas de

mentionner Sinndar, père de Rosanara. Étalon en France, Sinndar a une mauvaise

image qui lui colle à la peau : ce n’est pas un père de 2ans. Dimanche, il a

démontré le contraire.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : American Nizzy (American Post), Olvia (Giant’s Causeway),

Baahama (Anabaa), Kilo Alpha (King’s Best), Hard Life (Peintre Célèbre),

Cabaret (Galileo). Tous couru.

Kilo Alpha est la dernière à

pénétrer dans sa stalle de départ. Un paramètre qui ne l’empêche pas de prendre

un départ de choix au contraire de Rosanara, laquelle marque une hésitation au

signal. Malgré son numéro 11 dans les boîtes, l’élève de Mme Christiane

Head-Maarek se porte au commandement. Olvia et Joanna se positionnent dans son

sillage. À 1.000m du disque, American Nizzy rejoint l’animatrice. Olvia et

Joanna évoluent sur un deuxième rideau, Wedding March et Rosanara sur un

troisième. À mi-ligne d’arrivée, un match s’engage entre Joanna, Rosanara et

Wedding March. La bataille est âprement disputée. Pour conclure, Rosanara place

un coup de reins décisif. Deux longueurs sanctionnent sa supériorité. Auteure

d’une plaisante fin de course en dehors, On Verra (2e) parvient, dans les

dernières foulées, à prendre l’avantage sur Joanna (3e) et Wedding March (4e).