Wolverine a sorti ses griffes

Autres informations / 28.10.2009

Wolverine a sorti ses griffes

LYON-PARILLY, Mardi

Prix des Glaïeuls (D)

Wolverine (Take Risks) a signé sa plus belle victoire dans

le Prix des Glaïeuls (D), après s’être classé deuxième du bon “réclamer” du

week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, le Prix Horse Racing Abroad (E). «

Wolverine n’est pas coquin, il a beaucoup de pétillant » a déclaré son mentor,

Criquette Head-Maarek au micro d’Equidia. Il a vaincu de bout en bout, en se

montrant très appliqué dans la ligne droite. Flavien Prat a complété : «

J’avais l’ordre de me mettre derrière les leaders et comme personne ne voulait

prendre les commandes, eh bien, je m’y suis mis. Il a bien réaccéléré dans la

phase finale. Son physique a évolué et il a pris de la maturité. ».

Se montrant très maniable et très réactif, Wolverine a

dévoilé des progrès ce mardi, en dépit des limites qu’il a déjà exprimées au

niveau supérieur, lors de son avant-dernière sortie dans le Critérium de Lyon

(L, 6e). Affublédu

patronyme d’un des héros des X-Men, Wolverine devrait

posséder un tempérament de feu et un physique d’acier, griffes y compris, en

adamantium plus précisément. Cet alliage de métaux (ne cherchez pas, nous

sommes dans le fictionnel) est prétendument indestructible…

Roadster a du gaz mais ne le canalisepasRoadster (Hawk

Wing), le neveu de la ? JDG

Rising Star ? Lope de Vega

(Shamardal) restait sur une victoire pour ses débuts. Le moins que l’on puisse

dire est que le pensionnaire de Jean-Claude Rouget semble avoir des moyens mais

qu’il va devoir mûrir et faire preuve de meilleur vouloir à l’avenir. En effet,

il a longuement mis la tête de côté dans la ligne droite, et les sollicitations

de son jockey n’ont guère amélioré sa mise en ligne. Il a conclu à la troisième

place. Le local Tagar Béré (High Yield)s’est montré encore une fois à son

avantage, refaisant beaucoup de terrain dans la phase finale. Toutefois, il n’a

pu revenir sur le lauréat qu’il avait nettement dominé dans le Grand Critérium

de Lyon (L) et a pris ici la deuxième place.

 

Le petit-fils de Swiss Maid

Élevé par la famille Ferrand (Bernard et Nicolas), Wolverine

est le petit-fils de Swiss Maid (Welsh Pageant), qui a été une petite

championne 3ans en 1978, puisqu’elle a remporté cinq courses dont les Champion

Stakes (Gr1), les Sun Chariot Stakes (Gr2 à l’époque) et les Virginia Stakes

(L). Sa mère, Sèvres (Lyphard’s Wish), est restée inédite et des sept produits

qui ont couru, aucun n’a obtenu de caractère gras. Wolverine pourrait bien

réparer cet oubli. Représentant les intérêts de l’Écurie Dam’s, un consortium

de propriétaires animé par des femmes, Criquette HeadMaarek a déclaré, amusée :

« S’il y a beaucoup de femmes propriétaires dans l’écurie Dam’s, je ne suis

accompagnée aujourd’hui que d’une représentante. »