Zeitoper, et le “buzz” anglais repart de plus belle

Autres informations / 18.10.2009

Zeitoper, et le “buzz” anglais repart de plus belle

LONGCHAMP, DIMANCHE         Lundi 19 octobre 2009 / 11

Prix de Condé (Gr3)

Depuis le Prix Morny (Gr1)

remporté par Arcano (Oasis Dream), les 2ans anglais ont raflé presque toutes

les courses de Groupe françaises. Seul les “Aga Khan” Siyouni (Pivotal) et

Rosanara (Sinndar) ainsi qu’Eightfold Path (Giant’s Causeway), ont sauvé l’honneur.

Mais les Anglais sont décidément très forts à ce jeu-là. Zeitoper (Singspiel) a

devancé son compatriote Circumvent (Tobougg) dans le Prix de Condé (Gr3). « Il

rendait un kilo et demi à ses adversaires et a fait preuve d’un remarquable

courage, nous a déclaré Paul Cole, entraîneur du deuxième. Sa saison se termine

là. » Zeitoper est quant à lui resté invaincu en trois courses en se montrant

tenace jusqu’au bout. Ce n’est que dans les cent cinquante derniers mètres

qu’il a pris le dessus sur le protégé de Paul Cole. « C’est un poulain de

Derby, nous a déclaré son pilote, Ahmed Ajtebi. Je pensais qu’il allait gagner

de six ou sept longueurs lorsqu’il est venu mais il s’est un peu arrêté une

fois devant. » Le jockey dubaïote, très optimiste quant à l’avenir de son

poulain, enlève son deuxième Groupe en France après sa victoire avec Buzzword

(Pivotal) dans le Prix La Rochette (Gr3) dans une édition 2009 du Prix de Condé

décapité (forfait de Planteur et un bon Anglais tombé boiteux derrière les

stalles).

 

Zeitoper, fils d’une

classique

Élevé par Darley, Zeitoper

est un fils de Kazzia (Zinaad), gagnante des 1.000 Guinées de Newmarket, des

Oaks d’Epsom et des Flower Bowl Invitational Stakes (Grs1).

Kazzia a donné Eastern Anthem

(Singspiel), lauréat du Dubai Sheema Classic (Gr1) en mars dernier et deuxième

du Grosser Preis Von Baden (Gr1).

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

Kartica (Rainbow Quest),

Anzas (Anabaa). Non partant : Layali Al Andalus (Halling), Planteur (Danehill

Dancer).

Manquant de souplesse

derrière les stalles, Layali Al Andalus rejoint Planteur dans la colonne des

non partants. Contrairement à sa victoire dans le Prix Thomas Bryon (Gr3), neuf

jours plus tôt à Saint-Cloud, Circumvent s’installe au commandement. Durant le

premier tiers du parcours, l’élève de Paul Cole précède Zeitoper et Kartica.

Ces trois 2ans progressent en file indienne. À mi-parcours, Anzas entame son

effort à l’extérieur. Le Tchèque Shamalgan ne quitte pas la position de

lanterne rouge. À 500m du but, Zeitoper se décale du sillage de l’animateur et

commence à lui contester la pole position. Ces deux-là s’expliquent tout au

long de la ligne droite. À l’issue d’une vive explication, Zeitoper (1er) vient

finalement à bout de la résistance de Circumvent (2e). Une courte encolure les

sépare au passage du poteau d’arrivée. Auteur d’une honorable fin de course le

long de la corde, Shamalgan s’empare du deuxième accessit.