Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

A media luz domine une course sans train

Autres informations / 17.11.2009

A media luz domine une course sans train

Prix de la Touche aux Mulets

(F)

Dans ce lot d’inédites, nous

n’avons peut-être pas vu de futures classiques, mais une pouliche sérieuse et

appliquée. A Media Luz (Johann Quatz) s’est en effet imposée de bout en bout,

replaçant un bon coup de reins dans les derniers deux cents mètres, après avoir

endormi le peloton. « À l’entraînement, elle est toujours derrière. Elle est

bien sortie des boîtes, et s’est montrée appliquée et sérieuse, a déclaré

Yannick Fouin, entraîneur de la gagnante. On n’est pas allé vite dans le

parcours, Thierry [Thulliez, le jockey, ndlr] n’avait pas reçu d’ordre

particulier, et il a pris le train à son compte. Elle m’a bien plu parce

qu’elle était bien en ligne dans la phase finale, et qu’elle est repartie sous

les attaques. » Son jockey a ajouté : « Elle effectue de bons débuts. Elle a

bien tourné et a placé un bon changement de jambes. C’est une pouliche

d’avenir, elle s’est montrée très “pro” pour une débutante. »

 

Les bons débuts de Classic

Angel

Favorite de l’épreuve,

Classic Angel (Samum) est revenue sur l’animatrice, avant de devoir la laisser

filer pour finir. Néanmoins, elle se ressaisit bien, après avoir été prise de

vitesse au moment du démarrage de la lauréate. Les autres concurrentes en vue

ont fait pâle figure, peut-être piégées dans une course sans train, y compris

Almahroosa, acquise pour 540.000€ par le Cheikh Hamdan al Maktoum à Deauville.

Mais il est vrai que son jockey, Davy Bonilla, n’a pas insisté après avoir

patienté à l’arrière-garde...

 

Le premier compétiteur de sa

mère

Élevée par Roger Simon, A

Media Luz est la nièce de My Way (Shining Steel), placé de Listed sur 1.500 et

1.600m, qui avait également été élevé par Roger Simon.

La mère de A Media Luz est

restée inédite. A Media Luz est le premier produit de sa mère à faire ses

débuts en piste. Suit un yearling par un des deux étalons-maison du Haras du

Saz, Dano Mast (Unfuwain).

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Almahroosa (Green Tune), Quart de Pêche (Sinndar), Prison

Break (Numerous), Iovia (Sinndar), Still Standing (Martillo), Boca (Laveron).

Tous couru.

Onze pouliches de 2ans

effectuent leurs premiers pas en compétition dans cette rencontre. Dès

l'ouverture des stalles, Boca traverse la piste sur sa droite. Pendant ce

temps, A Media Luz s'installe au commandement. Classic Angel se porte à sa

hauteur. Shine On et Dancin'Dream évoluent sur un deuxième rideau. Iovia, Still

Standing et Prison Break galopent au sein du peloton. Le train est peu soutenu.

Almahroosa, Still Standing, Dariole, Quart de Pêche et Boca composent le

dernier tiers du peloton. Dans la phase finale, l'animatrice place son

démarrage. Décisif. A Media Luz s'impose de bout en bout. Pour l'obtention de

la 2e place, Classic Angel résiste de peu à Dariole (3e), auteure d'une

plaisante de fin de course en dehors.