Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Anwilka marque le pas

Autres informations / 06.11.2009

Anwilka marque le pas

BORDEAUX-LE BOUSCAT, Jeudi

Prix Fernand Soubagne (D)

Après une décevante septième

place à Mont-de-Marsan pour sa dernière sortie, Anwilka (Nombre Premier) a

repris le chemin du succès jeudi au Bouscat en s’imposant somme toute

facilement devant un duo qui n’a pu être départagé : Elusive Queen (Elusive

City) et Vasiliev (Fasliyev).

« Elle a bien gagné après une

grosse période de méforme. Le terrain lourd l’a avantagée. Je suis évidemment

très content pour son propriétaire. » Tels étaient les propos de Michel

Roussel, entraîneur d’Anwilka, à l’issue de la prestation victorieuse de sa

pensionnaire. Placée par son jockey, Nicolas Coutreau, en quatrième position,

Anwilka a ensuite bien accéléré avant de “flotter” un peu dans les derniers

mètres. Elle a toutefois conservé un avantage conséquent d’une longueur et

demie devant Vasiliev, bon finisseur, qui a rejoint sur le fil Elusive Queen.

 

Les conséquences bien

différentes du terrain pour Vasiliev et Elusive Queen

Lionel Larrigade, en charge

de Vasiliev, a tenu à saluer la performance de son représentant : « Un peu

débordé en début de parcours, il a pu revenir en étant avantagé par le terrain

collant. » Analyse radicalement différente dans la bouche de Ioritz Mendizabal,

le partenaire d’Elusive Queen.

« Avec le terrain très

collant, la distance était rallongée alors que c’est une vrai pouliche de 1.100

/1200 mètres. »

 

Anwilka, une lignée

paternelle qui a de la vitesse Anwilka est une fille de Matakana (Green Tune).

Peu connue, celle-ci n’a jamais gagné en trois sorties mais a signé trois

deuxièmes places, notamment dans de bons maidens à Longchamp. C’est ainsi

qu’elle a conclu à deux       longueurs        de        la         lauréate           de        Groupe            1 Intercontinental (Danehill), une propre

sœur de Banks Hill. Au haras, préalablement à Anwilka, elle a donné Kokawango

(Okawango), qui a navigué à la lisière des Listeds à 2ans – quatrième du Prix

Saraca (L)

à Maisons-Laffitte. Sa

deuxième mère, Champion’s Sister (Spence Bay), s’est exprimée sur le créneau

des 2.000m / 2.400m en remportant un total de dix victoires au niveau petit handicap

/ réclamer. De sa production conséquente (12 produits), on peut citer Safen

(Septième Ciel), un bon performer en obstacle, comme l’atteste sa deuxième

place du Prix Miror (L) à Auteuil.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

Lippi (Ski Chief), Aksaray

(Equerry), Tituchop (Titus Livius), Légende Dorée (Della Francesca).

Tous couru.

Neuf sujets de 2ans se sont

donné rendez-vous dans cette course à conditions. Distance à parcourir :

1.200m. Le rentrant Bad Mistone et Dream Café se chargent d'animer le premier

tiers du parcours. Elusive Queen se positionne dans leur sillage. Vasiliev,

Lippi et Légende Dorée viennent ensuite. Aksaray et Tituchop jouent les

attentistes. Bad Mistone et Dream Café pénètrent en tête dans le dernier

tournant. Elusive Queen les talonne de près à l'instar d'Anwilka qui s'est bien

rapprochée. Pour conclure, Anwilka fait sûrement la différence. À plus d'une

longueur, Vasiliev vient rejoindre Elusive Queen sur le fil. La photographie ne

peut les départager pour l'obtention de la 2e place. Les animateurs Dream Café

et Bad Mistone concluent en léger retrait.