Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Des ventes de goffs qui soulagent l'irlande

Autres informations / 23.11.2009

Des ventes de goffs qui soulagent l'irlande

VENTE GOFFS, FOALS JOURS 1 à

4

Durant toute la semaine, les

ventes de foals ont été très soutenues, démentant les prévisions qui étaient

majoritairement pessimistes. Sacrés irlandais qui réagissent avec énergie face

à l'évidente crise économique qui les affecte bien plus qu'en France.

Cependant, ils ont soutenu leurs foals, et il était clair pour tous les

observateurs que le marché 2009 était bien meilleur que celui de l'année

dernière.

 

Les chiffres venaient

confirmer la tendance positive : le prix moyen s'est élevé de 11% alors que la

médiane montait de 30%. Deux foals sur trois se sont vendus alors que seulement

1 sur 2 avait trouvé preneur l'an dernier. Même le chiffre d'affaires augmente

alors qu'il y avait 300 foals de moins cette année à ces ventes de Goffs.

 

Tout cela traduit la

résistance profonde de ce pays d'élevage, et la volonté farouche des acteurs,

et des pinhookers, "d'aller au charbon". De sorte que la vente de

foals a été très bonne, sacrant les nouvelles vedettes de demain :

 

Dylan Thomas, qui a fait le

top de la vente, et sans doute Azamour, Teofilo et Lawman. Pour asseoir ce

"revival", on notera que les acheteurs ont été très différents et

très disséminés, Coolmore et Darley faisant remarquer leur présence effective

et discrète à la fois, ce qui est sain pour le marché.