Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Forever together : conservation du titre en jeu

Autres informations / 06.11.2009

Forever together : conservation du titre en jeu

Breeders’ Cup Filly and Mare

Turf (Gr1)

C’est une des épreuves les

plus incertaines de cette première journée de Santa Anita. C’est aussi une des

principales cartouches de Julien Leparoux pendant ces deux jours. Sans être une

championne absolue, Forever Together (Belong To Me) présente de nombreuses

garanties et, en particulier, celle de devoir assurer la défense de son titre.

Ses dauphines de l’an passé ont passé leur tour, à l’exception de Dynaforce

(Dynaformer), huitième, et Pure Clan (Pure Prize), dixième. Ce sont plutôt les

cadettes de 3ans qui pourraient mettre le plus sérieusement en péril Forever

Together. Cette dernière a remporté deux de ses cinq courses de l’année, dont

un Groupe 1, les Diana Stakes à Saratoga. Sa dernière sortie, troisième à

Keeneland, n’a pas totalement convaincue. Et les mauvaises langues se

déchaînent depuis. Pour Bob Holthus, entraîneur de Pure Clan (Pure Prize), «

ses trois dernières courses n’avaient rien à voir avec l’an dernier. » Bill

Mott est plus interrogatif : « Est-ce la même que l’an dernier ? » Il comptera

pour sa part sur Dynaforce (Dynaformer).

La réponse est donnée par

Jonathan Sheppard, l’entraîneur de Forever Together : « Je pense qu’elle est

meilleure que l’an dernier même si ses dernières performances ne semblent pas

l’indiquer. Elle a plus confiance en elle et plus gaie aussi. »

 

Midday, la référence

française

La pensionnaire d’Henry Cecil

Midday (Oasis Dream) porte avec elle une ligne française. Cette lauréate des

Nassau Stakes (Gr1) à Goodwood vient de prendre la troisième place du Prix de

l’Opéra (Gr1), tout près de Shalanaya (Lomitas) et Board Meeting (Anabaa). Son

année 2009 est remarquable et un troisième succès ne serait pas immérité. Un

succès aussi en forme d’apothéose pour la pouliche et Henry Cecil, absent au

palmarès du Breeders’ Cup.

Lauréate platonique des

Lowther Stakes (Gr2) en 2007, Visit (Oasis Dream) est depuis un an sous la

responsabilité de Robert Frankel, aux Etats-Unis. Elle n’a encore jamais réussi

à gagner outre-Atlantique mais compte de nombreuses places dans des Groupes 1.

La dernière fois, elle a terminé à une demi-longueur de Magical Fantasy

(Diesis) – également en course – dans les Yellow Ribbon Stakes (Gr1) sur cette

même piste de Santa Anita.

 

Maram, la filière Breeders’

Cup

Lauréate du Breeders’ Cup

Juvenile Fillies Turf l’an dernier, Maram (Sahm) revient ici avec un bagage

allégé. Elle n’a couru que deux fois cette saison et a pris part à des stakes

secondaires.

 

 

 

LES STATISTIQUES DE LA COURSE

Dernier vainqueur : Forever

Together (Belong To Me)

Record de la course :

1’59’’13 (Islington, 2003) Plus grand écart à l’arrivée : 5,5L / Banks Hill en

2001

Records de Victoires

Record entraîneurs (2

victoires) : Robert J. Frankel : 2002 (Starine), 2005 (Intercontinental) – Ed

Dunlop : 2004 et 2006 (Ouija Board)

Record jockeys (2 victoires) : Jerry Bailey : 1999

(Soaring Softy), 2000 (Perfect Sting) – Kieren Fallon : 2003 (Islington), 2004

(Ouija Board)

Record propriétaires (2 victoires)

: Lord Derby (2004, 2006)