Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Gagnant de “l’abbaye” et père du gagnant de “l’abbaye” 2009...

Autres informations / 25.11.2009

Gagnant de “l’abbaye” et père du gagnant de “l’abbaye” 2009...

NAMID, CHAMPION SPRINTEUR

NOUVEL ÉTALON AU HOGUENET EN

2010

Pour la prochaine saison de

monte, le Haras du Hoguenet accueille une recrue de choix en Namid (Indian

Ridge), cheval explosif à l’actualité récente très riche. Mardi soir, Fleeting

Spirit (Invincible Spirit) a reçu le Cartier Award du meilleur sprinter. Or,

elle a connu la défaite dans le Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1) 2009 face

au 3ans Total Gallery, un fils de Namid, qui réussissait là un véritable

exploit. Véritable référence en France et en Europe sur le sprint, le Prix de

l’Abbaye avait également été remporté par Namid, en 2000. Aucun gagnant de

cette épreuve ne fait depuis la monte en France et, suite à la mort de Marchand

de Sable (père de Marchand d’Or) cette année, aucun père de gagnant de

“l’Abbaye” n’est stationné en France. Namid représente donc une opportunité

rare.

Entraîné par l’entraîneur

classique irlandais John Oxx, Namid a connu un début de carrière plutôt

atypique pour ce mentor. En effet, il a directement débuté dans un Groupe 3 à

2ans, terminant deuxième des Railways Stakes. Pour sa deuxième sortie à cet

âge, ce sera la victoire qui sera au rendez-vous dans les Anglesey Stakes (Gr3

– qu’ont également remportés Johannesburg, One Cool Cat ou encore Oratorio). La

saison de 3ans de Namid fût gâchée par une blessure. C’est pour cela qu’il ne

parut en piste que deux fois, terminant deuxième d’un Groupe 3 et deuxième

d’une Listed. D’ailleurs, il faut signaler que Namid n’est jamais sorti des

trois premiers en neuf sorties. À 4ans, il revint au topniveau. Après une

troisième place pour sa rentrée dans les Gladness Stakes (Gr3 – remportés cette

année par Giant’s Causeway), il aligna quatre victoires de suite, dont le Prix

de l’Abbaye. Ce sera la dernière sortie de Namid en compétition, qu’il quitta

riche de cinq victoires avec un rating de 128 chez Timeform et, surtout,

auréolé du titre de champion sprinteur chez les chevaux d’âge en Europe et

champion des chevaux d’âge en Irlande, pour l’année 2000. Son jockey, Johnny

Murtagh, disait même de lui :

« C’est le plus grand et plus

excitant des sprinters que j’aie monté dans ma carrière. Il était très

consistant et possédait un cœur énorme »