Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Istimlaak, une nouvelle valeur en hausse du prix as d’atout

Autres informations / 27.11.2009

Istimlaak, une nouvelle valeur en hausse du prix as d’atout

BORDEAUX-LE-BOUSCAT, Jeudi

Prix Ferdinand Régis (G)

Le Prix As d’Atout (F) a pris

un peu plus de hauteur grâce à la victoire d’Istimlaak (Marju) dans le Prix

Ferdinand Régis (G). Le pensionnaire de John Hammond avait terminé troisième de

la course pour inédits à Saint-Cloud. Il devançait alors un autre bon poulain,

No Risk at All (My Risk), vainqueur du Prix Isonomy (L) mardi au Val d’Or.

Malgré l’échec de son lauréat, Red Barn (Red Ransom), dans la dernière Listed

pour 2ans, le Prix As d’Atout semble être d’un cru intéressant cette année.

Après avoir bénéficié d’un bon parcours dans le sillage des animateurs,

Istimlaak s’est retrouvé bloqué à l’entrée de la ligne droite avant de trouver

le passage côté corde. Il a alors jailli pour l’emporter de peu. « À quatre

cents mètres du poteau, je savais que j’avais la mesure des autres, nous a

déclaré Yann Lerner, jockey du poulain du Cheikh Hamdan Al Maktoum. Mais c’est

un lot de 2ans et les chevaux allaient un peu dans tous les sens. Une fois

équilibré, Istimlaak a placé une belle accélération pour gagner plaisamment. La

dernière fois, il était encore vert pour ses premiers pas. » Deuxième à l’issue

d’un bon parcours, Myasun (Panis) a confirmé l’estime que lui porte son

entraîneur, Christian Baillet, qui a confié à notre correspondant : « Nous ne

voulions pas que Myasun ait une course dure. Mon pensionnaire est plus surpris

que réellement battu. »

 

Les excuses de Pleasures

Pleasures (Mizzen Mast) a de

nouveau terminé troisième. Le pensionnaire de Jean-Claude Rouget s’est montré

perfectible durant le parcours. « Il a tiré durant les quatre cents premiers

mètres et je ne l’ai jamais eu détendu, nous a expliqué Ioritz Mendizabal, son

jockey. Il court pas mal, mais c’est difficile de tirer comme il l’a fait et

d’aller au bout sur un terrain collant. »

 

Istimlaak, de la souche de

Grand Lodge

Élevé par Shadwell Estate Co.

Ltd, Istimlaak est issu de la souche de l’étalon Grand Lodge (Chief’s Crown),

gagnant des Dewhurst Stakes (Gr1) et des St James’s Palace Stakes (Gr1) et père

de Sinndar, vainqueur du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1).

Deuxième mère d’Istimlaak,

Rose Noble (Vaguely Noble) a donné Dowager (Groom Dancer), gagnante de Listed

et deux fois placée de Gr3.

Zither (Zafonic) mère

d’Istimlaak s’est classée cinquième de Listed.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Murthalaba (Muhtathir), Anse Georgette (Starcraft), Arcangelo

(Rashbag), Cap Cos (Green Groom), Bahamian Lodge (Loup Solitaire), Chico del

Barrio (Sèvres Rose), Indirya (Indian Rocket), Scarlet Winner (Sinndar).

Tous couru.

Treize sujets de 2ans, dont

trois débutants, se mesurent dans cette rencontre disputée sur 1.600m. Chico

del Barrio et Myasun se montrent les plus prompts au signal. Fairline Memory ne

tarde pas à venir les relayer. À 1.000m du but, Pleasures, brillant durant le

premier quart du parcours, se porte en deuxième position. Murthalaba progresse

en dehors. Anse Georgette, côté corde, et Istimlaak demeurent au contact. À

mi-ligne droite, Fairline Memory doit composer avec les attaques de Myasun et

Pleasures. Istimlaak cherche l'ouverture dans le dos des deux derniers cités.

Myasun prend le meilleur à 50m du poteau mais Istimlaak sort de "sa

cage". Il l'attaque en dedans. Après photographie, Istimlaak a raison de

Myasun (2e). Un nez les sépare au tableau d'affichage. Pleasures se classe 3e.