Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Keeneland, et fasig tipton, ouvrent le marché mondial de l’élevage

Autres informations / 10.11.2009

Keeneland, et fasig tipton, ouvrent le marché mondial de l’élevage

Le rideau se lève mardi sur

la plus grande vente du monde. 4.702 animaux sont inscrits à Keeneland,

répartis sur sept catalogues, c’est-à-dire treize journées ininterrompues de

ventes. Le chiffre est gigantesque, et pourtant nous avons environ 1.000

animaux de moins que l’année dernière (on allait jusqu’au catalogue 8 alors que

l’on s’arrête au 7 cette année) !

Ce flot comportera 2.337

juments et 1.885 foals, et il y en aura donc pour toutes les bourses et tous

les goûts. En parcourant le catalogue, on ne peut s’empêcher de souligner la

séparation de plus en plus prononcée entre l’élevage américain et l’européen.

Très peu d’étalons communs, de moins en moins de juments européennes qui

reviennent aux enchères au Kentucky, très peu d’étalons fabriqués en Europe et

qui font la monte aux USA à l’exception d’Henrythenavigator, North Light et

cie. Nous sommes loin de l’époque flamboyante des Nureyev, Lyphard, Irish

River, Caro, Nijinkky, Kingmambo et bien d’autres importés par les Gaines et

Hancock. Ce fait est indéniable, quasiment culturel, et il tient à de multiples

facteurs que nous analyserons à tête reposée cet hiver.

Keeneland et Fasig Tipton

seront aussi la scène de trois grandes ventes privées : d’une part celle

d’Adena Spring (Franck Stronach), et d’autre par celles de Windfields Farm

(famille Taylor) et d’Overbrook Farm (famille Young), qui seront des

dispersals. Si nous établissons une distinction entre ces ventes, c’est que

celle d’Adena Spring : avec 326 têtes cataloguées, c’est de loin la plus

importante. Ce n’est pas une dispersal mais une “réduction”. Or cette vente

laisse un peu perplexe dans la mesure où Franck Stronach connaît de graves

difficultés dans ses investissements dans le monde des courses, mais son

représentant s’emploie à démentir tout retrait de son patron rappelant qu’Adena

avait déjà vendu 240 juments en 2008, et qu’il reste actuellement plus de 570

juments qui appartiennent à Stronach…On notera cependant la vente à Fasig

Tipton, soutenue par Stronach, de la championne Ginger Punch (Awesome Again),

lauréate du Breeders Cup Distaff, pleine pour la première fois de Bernardini.

On constate aussi la présence des gagnantes de Gr1 et Gr2 suivantes : Sugar

Shake, Honey Rider, Lady Joanne à Fasig Tipton ; et Nasty Storm, Romance is

Diane, Somethinaboutlaura, Dearerst Trickski, Ellovuv et Intangaroo à Keeneland.

Un groupe imposant de grandes

gagnantes.

De leur côté, ces grandes

vieilles maisons que sont

Windfields (Northern Dancer)

et Overbrook (Storm Cat) présenteront 126 sujets pour la famille Taylor et de

très grandes poulinières pour la famille Young, comme la championne Flanders (Seeking

The Gold).