Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La délégation “macaire” en tête d’affiche

Autres informations / 07.11.2009

La délégation “macaire” en tête d’affiche

AUTEUIL, Samedi

Prix Congress (Gr2)

Trois pensionnaires du maître

royannais Guillaume Macaire sont délégués dans le Prix Congress (Gr2), et

disposent a priori des meilleures références. Allen Voran (Sholokhov), Ole

Companero (Sholokhov) et Saint Macaire (Saint des Saints) représentent une

coalition solide puisqu’ils ont devancé nombre de leurs adversaires du jour.

Des trois, c’est Allen Voran qui présente rationnellement les meilleures

références. Il a remporté deux victoires sur le steeple, somme toute aisément,

et il bénéficie de toute l’estime de son entourage. À chaque fois, il a précédé

un de ses compagnons de box. Il a remporté l’ultime préparatoire du Prix

Congress, le Prix Noiro, de quatre longueurs alors qu’il devait rendre un kilo

à la majeure partie de ses opposants. Toutefois, la hiérarchie n’est pas aussi

claire que ne l’indique la récente musique des “Macaire”. Le cas de Saint

Macaire apparaît moins limpide. Ce dernier n’a couru qu’à une reprise en

steeple, étant le dauphin d’Allen Voran dans le Prix Noiro. Leur mentor

estimait alors que Saint Macaire n’avait pas révélé son plein potentiel et

qu’il serait mieux le jour du Congress [lire le verbatim]. En outre, en 2006 et

en 2007, deux concurrents de l’entraîneur charentais se présentaient forts de

deux récentes victoires, En La Cruz (Robin des Champs), en 2006, et Santa Bamba

(Saint des Saints), en 2007, et ils avaient tous deux obtenu la deuxième place,

battus par des chasers qui allaient se faire un nom par la suite : Remember

Rose en 2006 et Oculi en 2007. Même traitement (deux victoires), même effet

secondaire (deuxième) possible donc…

 

Saint du Chenet, la qualité

au détriment de l’expérience

La première constatation que

nous puissions faire à propos de Saint du Chenet (Poliglote) est qu’il est peu

expérimenté mais déjà très doué. Ce frère de la très bonne Ma Royale (Garde

Royale) n’a couru qu’à trois reprises – une fois en plat, une sur les haies et

une sur le steeple – et il a dernièrement

“titillé” Allen Voran et

Saint Macaire dans le Prix Noiro, obtenant alors la troisième place. Il s’était

montré encore tendre, mais il n’a pas eu une course dure. Il va retrouver Allen

Voran avec deux kilos d’avantage et Saint Macaire dans les mêmes conditions de

poids. Élément en phase de progrès, il convient de s’en méfier.

 

 

AUTEUIL, Samedi

Prix Congress (Gr2)

Akadora ou la réussite de Guy

Pariente

Akadora (Dr Fong) est le seul

élément de Guy Pariente à évoluer sous l’entraînement d’Arnaud Chaillé-Chaillé.

Parallèlement, le même Guy Pariente connaît une réussite exemplaire avec

Yannick Fouin, chez qui il a mis une demidouzaine de compétiteurs qui donnent

grande satisfaction à l’entourage. En effet, Avenue Marceau (Enrique) a

remporté récemment le Prix de Maisons-Laffitte (Gr3) et Zandalee (Trempolino)

prend part aujourd’hui au Prix Bournosienne (Gr3) avec une chance. En ce qui

concerne Akadora, elle représente, ce samedi, une opposition moins évidente

face aux mâles. Dotée d’un certain potentiel sur les haies – 3e du Prix Georges

Pelat à Auteuil en septembre – elle vient de s’envoler sur le steeple d’Enghien

pour son premier essai dans la discipline. Le changement d’hippodrome et de

discipline l’ont probablement aidée dans cette démonstration, ainsi que la

valeur moyenne du lot, mais sa candidature se recommande tout de même de bonnes

lignes sur la butte Mortemart.

 

 

 

L’HISTOIRE DE LA COURSE

Épreuve créée en 1879

Seulement six lauréats sont

parvenus à remporter plus tard le Grand Steeple-Chase de Paris :

La Vigne (à 4ans en 1887), Le

Torpilleur (à 4ans en 1889), Bouzoulou (à 6ans en 1949), Cacao (à 6ans en

1967), Mandarino (à 6ans en 1999) et Remember Rose (à 6ans en 2009).

 

QUI EST CONGRESS ?

Hongre, né en Angleterre, en

1866, par Compromise et Countess (Slane), appartenant à Lord Lonsdale.

Couleurs : Blanche, coutures

jaunes, toque rouge.

Steeple-Chaser d’exception

(14 victoires en Angleterre)

Vainqueur du Grand

Steeple-Chase de Paris en 1877, au poids de 80kg.

2e du Grand National de

Liverpool à deux reprises en

1876 (à une encolure) et

1877.

 

 

VERBATIM

Guillaume Macaire, entraîneur

d’Allen Voran, le 11 octobre 2009 : « Allen Voran n’était pas dans la bonne à la

der, mais l’essentiel était de gagner, a poursuivi Guillaume Macaire. La

dernière fois, il est venu sur les autres et c’est sûr qu’il est impressionnant

en courant de cette façon. D’ailleurs, cette tactique lui convient mieux. Il a

été débordé en début de parcours, mais il confirme. C’est un poulain très

efficace, un peu froid, qui ne fait pas d’effort dans ses sauts et cela paye en

terrain lourd. Il a montré de solides moyens, d’autant que le “Weather

Permitting” avait été une vraie course. Il ira maintenant sur le Prix Congress.

»

Guillaume Macaire, entraîneur

de Saint Macaire, le 11 octobre 2009 : « Saint Macaire n’est pas encore prêt

comme je le voudrais. Il sera mieux pour le “Congress”.

Je pense qu’il a eu une vraie

course dans le Prix des Platanes (1er). Mais il reste un mois pour l’emmener au

top. Pour moi, il débute très

bien dans la discipline. » Guillaume Macaire, le 3 septembre 2009 : « Saint

Macaire va aller en steeple où il est meilleur qu’Allen Voran et Ole Companero.

»

Marcel Rolland, entraîneur de

Saint du Chenet, le 11 octobre 2009 : « Il court très bien car il ne faut pas

perdre de vue que ses adversaires sont plus expérimentés que lui. Il a été un

peu brouillon parfois dans ses sauts et s’est échappé un peu dans le tournant,

mais il fournit une bonne ligne droite. Il marque logiquement le pas sur le

plat, après avoir fait quelques efforts sur les obstacles. Quoi qu’il en soit, Saint

du Chenet est un très bon poulain, tardif, qui va encore progresser. Il sera

encore meilleur l’année prochaine. Il participera au Prix Congress. »