Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Lancelot, son sérieux a suffi

Autres informations / 17.11.2009

Lancelot, son sérieux a suffi

Prix du Bois de Notre-Dame

(F) – Premier Peloton

Dans ce lot de débutants, les

poulains se sont montrés très verts, voire encore à l’état de bourgeons ! Dans

la phase finale, on assistait à une démonstration de patinage, les poulains se

dérobant tour à tour sur leur droite ou sur leur gauche. Lancelot (Bahri) s’est

démarqué de ses adversaires sur ce point. Il s’est montré très appliqué, ce qui

lui permet d’ouvrir son palmarès dès sa première sortie. Outre son sérieux, il

a aussi démontré un brin de classe, produisant un long effort, isolé en pleine

piste.

 

Dans son sillage, des élèves

appliqués

Au poteau d’arrivée, la

constatation faite à propos du lauréat est applicable à Prince Pretender (Great

Pretender) et Karacoli (Goldneyev), respectivement deuxième et troisième. Tous

deux ont su courir “droit”, ce qui suffisait dans ce lot. La bonne note est à

mettre à l’actif de Prince Pretender, parmi les derniers pour aborder la ligne,

et qui a avalé tous ses adversaires un par un... sauf le gagnant.

 

Lancelot, fils d’un lièvre

Lancelot est le fils de

Lunata (Marju). Elle avait prouvé sa vitesse et sa précocité en obtenant la

troisième place du Prix Yacowlef (L) en débutant. En neuf courses, Lunata n’a

jamais franchi le poteau en tête. Dans la fratrie de Lancelot, aucun congénère

n’a inscrit de caractère gras dans les catalogues. C’est toutefois la famille

d’Ask for the Moon.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Titus Claudius (Tertullian), Trésor de Javilex (Sagacity),

Forgotten (Hernando), Everton (Sholokhov), Jamal Malik (Lavirco), Demon Express

(Fasliyev), Generus Blue (Russian Blue). Non partant : Cartesien (Danehill

Dancer).

Cartésien ne participe pas à

cette rencontre réservée à des poulains inédits. Everton et Demon Express sont

les premiers à se faire remarquer aux avant-postes. Contraint de composer avec

un numéro à l'extérieur dans les stalles de départ, Lancelot décide de se

positionner dans leur sillage avant l'amorce du dernier tournant. Titius

Claudius chemine en bon rang côté corde. Becagand demeure au contact. Kasari,

Prince Pretender, Trésor de Javilex et Forgotten évoluent à l'arrière-garde. À

mi-ligne droite, Everton et Demon Express, les animateurs de la première heure,

s'avouent vaincus. Lancelot en profite pour prendre le meilleur. Un avantage

que le pensionnaire de Jean-Marie Béguigné conserve sûrement jusqu'au poteau. À

créditer d'une bon effort final en dehors, Prince Pretender s'empare du premier

accessit aux dépens de Karacoli (3e), honorable finisseur en dedans. Après

avoir patienté, Kasari (4e) se classe 4e.