Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

L’atm-équidés, l’intermédiaire idéal avec les équarisseurs

Autres informations / 12.11.2009

L’atm-équidés, l’intermédiaire idéal avec les équarisseurs

Camille Vercken, directrice

du Syndicat des éleveurs, a fait le point sur le lourd dossier de

l’équarrissage. Depuis le 18 juillet 2008, l’Etat ne subventionne plus ce

service. Les éleveurs se sont donc retrouvés brutalement face aux équarisseurs

qui, pour certains, ont vu une bonne occasion de se sucrer sur leur dos. A

titre d’exemple, dans certains départements, l’équarrissage passa brutalement

de 120 euros à 550 euros !

L’union fait la force :

imitant les éleveurs de bovins ou de porcins, l’association ATM-équidés s’est

formée à l’initiative notamment du Syndicat des éleveurs. ATM signifie «

Animaux Trouvés Morts ». Forte d’une représentativité de plusieurs milliers

d’éleveurs, l’ATM-Equidés a mis la pression sur les équarrisseurs privés pour

qu’ils offrent le meilleur prix. Après négociation, un prix fixe a été décidé

suivant l’âge de l’animal mort : globalement entre 180 et 230 euros. Attention

! Des équarisseurs pratiquent parfois une forme de dumping, en offrant des

tarifs encore plus bas que ceux négociés par l’ATM. Cette manoeuvre a pour but

d’écarter les éleveurs de l’ATM... pour pouvoir ensuite réaugmenter les tarifs

une fois que l’ATM sera exsangue. Il faut donc jouer le jeu de l’ATM sans

réserve.

Chaque éleveur peut

bénéficier des tarifs négociés par l’ATM.

Etape 1 : Aller sur le site internet

de l’ANGEE (Association nationale de gestion de l’équarrissage des équidés,

www.angee.fr). Y saisir le numéro SIRE de l’animal mort. Payer l’quéquarrissage

par carte bancaire.

Etape 2 : Téléphoner à

l’équarrisseur en lui signalant votre démarche déjà effectuée auprès de l’ATM.

Etape 3 : L’équarrisseur vient chercher l’animal sans demander de paiement

supplémentaire.

LA BONNE ACTIVITÉ DE

L’ÉLEVAGE EN 2009

La crise économique et ses

retombées se font encore sentir et les responsables de l’ASSELCO pensaient

enregistrer une baisse de l’activité générale de l’élevage en France cette année.

Mais, fin octobre, les résultats enregistrés par le SIRE sont équivalents à ceux

des années précédentes.

Activité des étalons pur sang

En 2008, 8.158 juments,

toutes races confondues, ont été présentées à des étalons pur sang. En 2009,

selon ces mêmes critères, le chiffre atteint 8.048 au 24 octobre. Cela

correspond à une baisse (non significative) de 1,3% d’une année sur l’autre.

Activité des juments pur sang

Concernant les poulinières pur

sang saillies par des étalons toutes races, le SIRE a enregistré le résultat de

8.471, contre 8.658 l’an dernier, soit une baisse de 2,2%.