Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le jour du sacre pour rock noir

Autres informations / 15.11.2009

Le jour du sacre pour rock noir

AUTEUIL, Dimanche

Prix Renaud du Vivier (Gr1)

Auteuil devrait couronner un

véritable champion ce dimanche à l’oc casion du Prix Renaud du Vivier (Gr1) :

la ? JDG Jumping Star? Rock Noir (Mansonnien). Ce

dimanche, pour ce qui pourrait être sa dernière course de la saison, le

pensionnaire de Marcel Rolland devrait une nouvelle fois émerveiller les

aficionados de l’obstacle. Depuis sa victoire dans le Prix Virelan, où il a

devancé la ? JDG Jumping Star ? Rendons

Grace (Video Rock), il a pris la dimension d’un phénomène de l’obstacle. Mais,

il a perdu un adversaire de taille dans le Prix Pierre de Lassus (Gr3), puisque

le vainqueur du Prix Alain du Breil (Gr1) a fait une chute mortelle

dans ce Gr3. Le Prix Alain du

Breil, Rock Noir l’a volontai rement évité et son entourage a axé toute sa

préparation sur ce "Renaud du Vivier". Il sera aidé d’un leader,

Longue Attente (Bernebeau), acheté spécialement par JP. McManus et qui aura

pour mission d’emmener le peloton à un rythme sélectif. Rock Noir ne sera donc

pas contraint de prendre la tête de la course, comme à son habitude, même si,

au vu de son action et de sa façon de sauter, il devrait vite relayer Longue

Attente. Ensuite, le moment sera venu d’imiter son compagnon d’entraînement et

tenant du titre, la ? JDG Jumping Star ?

Questarabad (Astarabad), vainqueur de ce Gr1 en 2008.

 

Jumbo Rio, le dauphin de

Rendons Grace

Vainqueur du Champion Four

Year Old Hurdle (Gr1) à Punchestown, Jumbo Rio (Captain Rio) n’est pas un

inconnu en France. Au printemps, il a terminé deux fois deuxième de Rendons

Grace dans les Prix de Longchamp (Gr3) et Alain du Breil. Les haies françaises

et Auteuil n’ont plus de secret pour lui et son entourage a fait de ce Prix Renaud

du Vivier un véritable objectif.

 

 

 

VERBATIM

Marcel Rolland : « Il a son

rythme à lui et il ne faut pas aller en-dessous. Alexis [Acker, ndlr] l’a bien

monté car il ne lui a pas résisté. On a eu la chance d’avoir un leader [Glamour

Glitters, ndlr]. Le cheval finit tranquillement. »

 

Yannick Fouin : « Avenue

Marceau (Enrique) est une pouliche qui méritait sa victoire de Groupe. Elle a

fourni une belle fin de course pour venir l’emporter. Il s’agis sait de sa

rentrée. Elle court bien fraîche. Elle a passé une partie de l’été au haras de

Colleville, mais comme c’est une pile électrique, elle se prépare rapidement.

J’ai eu un peu peur quand les deux poulains de la course se sont détachés. Je

pensais alors courir pour la troisième place, mais elle a fini plaisamment

comme elle sait le faire. Elle apprécie le terrain lourd et elle est endurcie.

Elle a la moelle des vrais chevaux de courses. »

 

 

 

Prix Renaud du Vivier (Gr1)

Lorsqu’il est venu en France,

au premier semestre, il avait déjà beaucoup couru ce qui ne sera pas le cas

cette fois, puisqu’il ne compte que deux sorties, toutes victorieuses.

Appréciant le terrain souple et capable de fin de course tranchante, il peut

faire briller l’entraînement irlandais d’Edward O’Grady, l’entraîneur irlandais

qui possède le plus grand nombre de victoires lors du Festival de Cheltenham.

 

Najaf doit confirmer son

entrée parmi l’élite

Excellent deuxième du Prix

Pierre de Lassus, Najaf (Lost World) venait d’enlever un gros handicap avec la

manière. Pourtant, le pensionnaire de Richard Chotard avait peu de métier

puisqu’il avait débuté seulement au mois d’août. C’est là le signe évident

qu’il possède de la classe. Cette fois, il monte de plusieurs échelons, mais il

a la carrure pour obtenir une bonne place.

 

Rexon du Ronceray, le coup de

poker de Jean-Paul Gallorini

Tardif comme nombre d’AQPS,

Rexon du Ronceray (Video Rock) n’a pas le palmarès de ses rivaux. Son entraî neur

Jean-Paul Gallorini tente un nouveau pari avec lui. Mais Rexon du Ronceray a

des atouts dans son jeu. Il a débuté dans le Prix Finot (L) prenant le premier

accessit, signe d’une certaine qualité. Et il vient de se balader dans un bon

lot, enlevant sa première course de vingt lon gueurs. Une place est donc à la

portée du poulain de Malcolm Parrish.

 

Avenue Marceau pour venger

Lina Drop

La pouliche de Guy Pariente

Lina Drop (Trempolino) avait dû laisser filer la victoire dans le Prix Renaud

du Vivier 2006 étant dominé par Or Noir de Somoza (Discover d’Auteuil). Une

autre pouliche portant la casaque jaune et blanche pourrait tenter de venger

Lina Drop : Avenue Marceau (Enrique). Lauréate du Prix de Maisons-Laffitte

(Gr3), elle a toujours évolué dans l’ombre des meilleurs se classant troisième

du Prix Alain du Breil. Même si elle est une fille d’Enrique (Barathea), il

semble qu’elle n’ait pas la même accélération sur des terrains profonds. Cela

pourrait être un handicap ce dimanche d’autant qu’il s’agit d’une pouliche

électrique.

 

 

 

HISTOIRE DE LA COURSE

Création : en novembre 1986.

Son origine remonte à 1961, quand les 4ans furent exclus de la Grande Course de

Haies d'Auteuil. Ils disposèrent alors d'une course intitulée "Grande

Course de Haies des 4 Ans" disputée le même jour que le Grand Steeple.

En 1986, elle devint

"Course d'Eté des 4 Ans" (devenue Prix Alain du Breil en 1988), alors

que l'appellation "Grande Course de Haies des 4 Ans" était attribuée

en sous titre à une nouvelle course, le Prix Renaud du Vivier disputé à la fin

du meeting d'automne.

Deux demi-sang se sont

imposés: Homme du Jour

(1999) et Questarabad (2008)

Sept femelles ont battu les

mâles : Shekira (2007), Royale Athenia (2005), Maia Eria (2004), Karly Flight

(2002), Line Marine (2001), Force

Atlantique (1996), Apple's

Girl (1993)

A l'automne, après le Prix de

Maisons-Laffitte, le Prix Pierre de Lassus est la seconde épreuve

"préparatoire", au Prix Renaud du Vivier.

Doublé Pierre de Lassus  Renaud du Vivier : Force Atlantique (1996),

Le Coudray (1998), Line Marine (2001), Karly Flight (2002), Maia Eria (2004),

Royale Athenia (2005), Shekira

(2007)

Doublé Prix de

Maisons-Laffitte  Renaud du Vivier: Le

Coudray (1998), Karly Flight (2002), Maia Eria (2004), Shekira (2007),

Questarabad (2008) Doublé Melanos (L) 

Renaud du Vivier : Line Marine (2001), Karly Flight (2002), Shekira

(2007)

Les débutants dans le Prix

Achille Fould (L  septembre) et lauréat

du Prix Renaud du Vivier

Jameson Kid (1994) et Jalraz

(1988) (tous les deux 5e du Achille Fould)

 

 

 

QUI EST RENAUD DU VIVIER ?

Marquis Renaud du Vivier de

Fay-Solignac (1896-1985) Cette course commémore le souvenir d'un des princi

paux dirigeants de la Société des Steeple-Chases de France, Président de la

Société des Steeple-Chases de France d'octobre 1968 (en remplacement du comte

Gérald de Rochefort) au 15 novembre 1977 (Alain du Breil sera son successeur)