Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le jumelé de jehan betran de balanda

Autres informations / 07.11.2009

Le jumelé de jehan betran de balanda

ENGHIEN, Vendredi

Prix de Besançon (L)

L’arrivée est sans appel.

Sleeping Blue (Sleeping Car) a survolé le Prix de Besançon (L) en devançant son

compagnon d’entraînement, Vitray (Morespeed). Ensemble, ils ont apporté à Jehan

Bertran de Balanda un jumelé dans cette épreuve préparatoire au Prix Léopold

d’Orsetti (Gr3), la Grande Course de Haies d’Enghien prévue dans moins de trois

semaines. « Je suis très content d’avoir rattrapé ce cheval, a confié

l’entraîneur mansonnien au micro d’Equidia. Il était bon à 3ans et puis son

année de 4ans s’est moins bien passée. Aujourd’hui, il retrouve son meilleur

niveau. C’est un cheval qui me tient particulièrement à cœur car il provient de

mon élevage et j’en suis propriétaire avec un très bon copain [Jean-Pierre Raymond,

ndlr]. Vitray réalise également une belle course. Je l’avais engagé dans le

Grand Prix d’Automne et finalement j’ai décidé de le courir ici. Mes deux

chevaux iront sur la Grande Course de Haies. »

Les deux protégés de Jehan

Bertran de Balanda ont évolué à l’arrière-garde. Mais Vitray s’est

progressivement rapproché dans la ligne d’en face pour aborder l’avant-dernière

haie sur la ligne de tête. Sleeping Blue, lui, a patienté un peu plus

longtemps, pour finalement s’envoler sur le plat en un coup de reins. Après une

sage rentrée cette année (8e à Enghien), Sleeping Blue venait de s’imposer sur

le Plateau de Soisy et ce vendredi, il a confirmé qu’il était revenu à son

meilleur niveau, lui qui avait fait sien le Prix Roger de Minvielle (L) en

2007.

 

La rencontre entre la mère de

Sleeping Blue et Jehan Bertran de Balanda

Élevé par Jehan Bertran de

Balanda dans le Calvados, Sleeping Blue est issu de Blue Mona (Saint Estèphe),

une jument que l’entraîneur avait sous sa responsabilité. Il ne l’a courue

qu’en plat, à sept reprises seulement, dans des épreuves pour l’essentiel “à

réclamer” sans jamais réussir à vaincre.

Entrée au haras en 2001, elle

a donné six produits et Sleeping Blue est actuellement le meilleur d’entre eux.

Le premier, Servian (Morespeed), a couru 75 fois et a enregistré quatre

victoires à petit niveau.

La deuxième mère, Diamona

(Diamond Shoal), était une bonne jument de handicap. En début de carrière, elle

n’était pas entraînée par Jehan Bertran de Balanda. L’entraîneur l’a reçue dans

ses boxes à 3ans, en 1994, après que Marie-Hélène de Souza l’a acquise “à

réclamer” pour 17.549€. C’est ici que l’histoire de Sleeping Blue et Jehan

Betran de Balanda a commencé. Car c’est avec Martine Feyssaguet, co-propriétaire

de Diamona, que l’entraîneur est devenu co-éleveur de Blue Mona, la mère de

Sleeping Blue.