Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le pmu a signé un partenariat avec le bookmaker irlandais paddy power pour les paris sportifs

Autres informations / 13.11.2009

Le pmu a signé un partenariat avec le bookmaker irlandais paddy power pour les paris sportifs

Dans une longue et

passionnante interview parue dans Les Echos de ce jeudi 12 novembre, le

Président du PMU Philippe Germond annonce : « Nous venons de faire un choix

stratégique en signant un partenariat avec le numéro un irlandais Paddy Power

(...) qui va mettre à notre disposition tout son savoir faire technique en matière

de modélisation. (...) Ils auront aussi la charge de fixer les cotes et

d’assurer la gestion des risques. C’est un partenariat exclusif de cinq ans.

Paddy Power ne viendra donc pas s’installer sur le marché français. Il sera, en

contrepartie, rémunéré sur la marge générée. »

Cet accord vient compléter

celui, signé récemment, avec la société Orbis, qui offrira au PMU la solution

technologique pour prendre des paris à cote fixe.

 

... UN PARTENARIAT ...

Comme il l’avait déjà laissé

entendre en octobre, le PMU a de grandes ambitions dans le secteur des paris

sportifs. Ainsi, Philippe Germond a déclaré qu’il visait une place dans les

trois premiers opérateurs de paris sportifs en France, avec un objectif de 20 à

25% de part de marché. Le vivier de parieurs hippiques serait en effet très

sensible à la possibilité de parier aussi sur le sport : 37% des parieurs du

site www.pmu.fr jouent déjà aux paris sportifs, et un autre tiers serait

intéressé par cette perspective.

Le PMU étudierait désormais

un partenariat avec une compétition ou une institution du monde du football,

pour accroître sa visibilité dans cet univers.

 

La possibilité de proposer

une offre « Poker » est aussi à l’étude, car c’est « une opportunité de

rajeunissement de la clientèle (...) mais c’est une culture différente de la

nôtre » a dit Philippe Germond. Ce dossier, jugé moins urgent que celui des

paris sportifs, sera tranché dans les semaines ou les mois qui viennent.

 

Enfin, en 2010, l’offre

hippique devrait continuer de croître. Le nombre de courses PMU a déjà augmenté

de 4% en 2010, pour une croissance globale du CA du PMU qui devrait se situer

légèrement en deçà de 1%. Les paris ont été plus nombreux en 2010, mais le

panier moyen a baissé de 3%, à 11 euros environ.