Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

L’énergie de synergy apporte un premier groupe à yan durepaire

Autres informations / 12.11.2009

L’énergie de synergy apporte un premier groupe à yan durepaire

TOULOUSE, Mercredi – Prix

Fille de l'Air (Gr3)

L'édition 2009 du Prix Fille

de l'Air (Gr3) était très ouverte et, pour s'imposer, il fallait être capable

d'aller dans le groupe de tête et savoir « nager ». Ces deux aptitudes, Synergy

(Victory Note) les avait et cela lui a permis de s'imposer, de remporter son

premier Groupe et ainsi d'apporter un premier succès à ce niveau à son

entraîneur, Yan Durepaire, basé en Espagne.

 

Beaucoup d'émotions

dans le clan des vainqueurs

La victoire de Synergy, c'est

celle de toute une équipe. Elle est montée par Olivier Peslier – qui remporte

pour la première fois ce Groupe. Olivier est aussi le parrain de la fille de Yan

Durepaire…

Également, Synergy est le

premier yearling acheté par ses propriétaires, de la Fuente Stud. « Je suis

très heureux de remporter mon premier Groupe avec Synergy, qui sait vraiment

tout faire, nous a déclaré Yan Durepaire. Toute l'année, elle a rempli les

objectifs que nous nous sommes fixés avec elle. Désormais, elle pourrait aller

courir à Dubaï. »

 

Une carrière en progression

Le début de carrière de

Synergy a été effectué en Espagne. Elle y compte une victoire pour trois

sorties à 2ans. En Espagne, à 3ans, elle s’est classé deuxième des Oaks avant

de venir tenter sa chance en France, où elle terminera deuxième du Prix

Solitude (L). À cela, elle ajoute deux succès sur ses terres d'entraînement.

C'est véritablement à 4ans que Synergy "explose", s'imposant trois

fois de suite en France durant l'été, dont une fois dans le Prix de la

Pépinière (L). Elle tentera sa chance dans le Darley Prix Jean Romanet (Gr1),

où elle ne se classera que cinquième. Mais, selon Yan Durepaire, « la jument

était un peu "passée", ayant beaucoup voyagé et couru durant l'été.

Avec le recul, c'est toujours simple de voir les choses comme cela, mais je

pense qu'elle aurait pu terminer troisième ou quatrième si elle avait été à son

meilleur niveau. A l’inverse, nous avons joué l'atout fraîcheur avec elle

aujourd’hui et cela a visiblement été la bonne option dans ce lot très ouvert

».

 

 

 

Prix Fille de l’Air (Gr3)

Cavalière se retrouve

En début de saison, Maxime

Cesandri avait annoncé dans quelle estime il tenait Cavalière (Traditionally)

lorsqu'elle s'est imposée le 30 mars à Fontainebleau dans une « D ». On parlait

même alors pour elle de courir le Prix de Diane (Gr1). Cavalière n'a finalement

pas pris le départ du classique cantilien après avoir eu un petit pépin de

santé et, après avoir quelque peu fait douter son entourage au début de

l’automne, elle a pleinement rassuré, prenant une très belle deuxième place.

Satisfait, son entraîneur nous expliquait : « Elle nous rassure. Elle fait

toutes ses courses et se montre courageuse. Finalement, elle est seulement

battue par une 4ans. »

 

Alpine Snow ne démérite pas

Pouliche très légère, Alpine

Snow (Verglas) jouait, comme Synergy, la carte de la fraîcheur dans ce Gr3.

Cela a payé et Alpine Snow se classe troisième après avoir été un peu

contrariée à la distance. Sur le poteau, elle est seulement battue d'un nez par

Cavalière et, malgré la réclamation de Raphaël Marchelli (jockey d'Alpine Snow)

contre Synergy, les commissaires ont validé l’arrivée.

 

Synergy trouve sa source en

Hollande

Synergy est une fille de

Victory Note (Fairy King), gagnant de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1) et

qui a quitté la France après avoir fait la monte au Haras de la Reboursière et

de Montaigu.

Synergy a été élevé par un Hollandais,

Jan Stulen, qui possède Kuddam (Doyoun), la mère de Synergy. Cette dernière

possède une propre sœur née en 2009, Summertime Blues qui est inscrite aux

ventes d'élevage de Deauville en décembre (lot 441). Également, le propre frère

de Synergy, Hispanus, est yearling et placé chez Christophe Ferland.

Kuddam (Doyoun), tout comme

la deuxième mère de Synergy, Forest Lair (Habitat), sont issues de l’élevage du

Cheikh Hamdan Al Maktoum. Kuddam compte trois victoires en plat et deux en

obstacles. Synergy est son quatrième produit, le premier black-type et sa

deuxième gagnante. Elle est la nièce de Muakaad (Muhtarram), vainqueur de Gr3

et triple lauréat de Listed. La troisième mère de Synergy, Wood Grouse (Celtic

Ash) a donné Pampabird (Pampapaul), 4e de Gr1 et triple lauréat de Gr3.

Pampabird est devenu le père de Subotica, vainqueur du Prix de l’Arc de

Triomphe (Gr1) en 1992.