Les origines des vainqueurs de groupe en obstacle

Autres informations / 19.11.2009

Les origines des vainqueurs de groupe en obstacle

À partir des résultats des

courses de Groupe en obstacle, JDG a dressé un tableau avec les pères et les

pères de mères ayant produit au moins deux lauréats à ce niveau. Il reste

encore quatre Groupes à courir, mais les classements ne devraient pas beaucoup

évoluer.

Les meilleurs pères

Astarabad (Alleged),

troisième du Prix du Jockey Club (Gr1) et lauréat du Prix Ganay (Gr1) est

devenu un excellent étalon d’obstacle. Il est le père de la ? JDG

Jumping Star ? Questarabad, lauréat de cinq Groupes dont la

Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) et le Grand Prix d’Automne (Gr1).

Astarabad fait la monte au haras de la Croix Sonnet à partir de 4.000€. Il

compte 216 produits répertoriés pour 82 victoires. Sa première production est

née en 2002. Outre Questarabad, il a donné Playing, gagnant du Prix Duc d’Anjou

(Gr3).

À l’image de Questarabad,

Cadoudal (Green Dancer), Midyan (Miswaki) et Video Rock (No Lute) ont chacun

gagné deux Groupes avec un unique cheval, ce qui n’est pas le cas de Kapgarde

(Garde Royale), père de deux gagnants de Groupe : Royale François et Futio.

Tous deux appartiennent à sa première production. Kapgarde a 374 produits

répertoriés pour 30 vainqueurs.

Robin des Champs (Garde

Royale) et Poliglote (Sadler’s Wells) sont eux aussi les pères de deux lauréats

de Groupe différents. Pour être complet, signalons la belle réussite de

Martaline (Linamix) qui n’apparaît pas dans ce tableau. Grâce à Nikoline (Prix

Bournosienne, Gr3), il a signé sa première victoire de Groupe alors que sa

première production a 3ans.

 

Les meilleurs pères de mère

Le tableau avec les pères de

mères, lauréats de Groupe en obstacle, est logiquement parallèle à celui des

pères de vainqueurs. Ainsi retrouve-t-on Royal Charter en tête devant Balsamo

qui sont les pères de mères de Questarabad et de Long Run. Dom Pasquini

apparaît dans cette catégorie avec trois chevaux différents. Mort en 1995, il a

eu 332 produits pour 588 gagnants. Il a fait partie des valeurs sûres des

étalons d’obstacles.