Masquenada sort de l’ombre de chasing stars

Autres informations / 05.11.2009

Masquenada sort de l’ombre de chasing stars

SAINT-CLOUD, Mercredi

Prix Mirambule

Lauréate du Prix Isola Bella

(L)       l’an dernier, Chasing Stars (Observatory) était de retour sur

une piste qu’elle affectionne, ce mercredi, pour sa rentrée. Pas revue depuis

le mois de mai et sa quatrième place dans le Prix du Palais-Royal (Gr3) –

remporté par Dunkerque, vainqueur mardi du Prix Seine-et-Oise (Gr3) –, la

représentante de la casaque du prince Khalid Abdullah n’a jamais fait illusion

et n’a pas pu répondre à l’attente placée en elle. Positionnée sur la ligne de

tête, elle a accéléré une première fois, mais a complètement craqué à deux cents

mètres du but. C’est la pensionnaire de Werner Baltromei, Masquenada

(Muhtathir) qui s’est imposée après deux premiers accessits dans des Listeds

sur le mile de Cologne.

Entraîneur de Chasing Stars,

Criquette Head-Maarek nous a déclaré : « Elle n’avait pas couru depuis

longtemps à cause d’une fourmilière [infection à un pied, ndlr]. C’est une

jument très dure qui a besoin de beaucoup de travail et, avec son problème au

pied, je n’ai pas pu la travailler comme je l’aurais souhaité. Je ne sais pas

encore quelle va être la suite pour elle. Peut-être que vous ne la reverrez

pas. »

 

La vitesse de Masquenada

La représentante allemande

est issue d’une famille pleine de vitesse. C’est une petite-fille de Mamma’s

Too (Skyliner), gagnante de Listed sur 1.000m, et elle est rattachée à la

famille de The Loan Express (Choisir), une pouliche également très “vite”. Mais

le sang de Muhtathir (son père) et de Platini (son père de mère) ont apporté à

Masquenada la tenue qu’elle démontre aujourd’hui dans les épreuves sur le mile

(12 courses sur 13 courues sur 1.600m) et dans le terrain lourd du mois de

novembre.