Mr. sidney : une recrue de choix pour le quesnay

Autres informations / 24.11.2009

Mr. sidney : une recrue de choix pour le quesnay

L’un des meilleurs milers sur

le turf aux États-Unis, gagnant de Gr1 à Keeneland et de Gr2 à Churchill Downs,

effectuera la monte au Haras du Quesnay en 2010. Mr. Sidney (Storm Cat), issu

d’une mère par A.P. Indy, sera alors âgé de 6ans et fera la monte au tarif de 9.000€.

« Mr. Sidney est une recrue extraordinaire pour les éleveurs, je vais lui

envoyer mes meilleures juments, je n’ai jamais rentré un si beau cheval », a

déclaré Alec Head.

C’est Lee Einsidler et

Daniele Churchill, les propriétaires de Circle E. Racing Stables qui ont

annoncé la nouvelle. Ils avaient acheté Mr. Sidney, yearling, pour 3,9 millions

de dollars aux ventes de Keeneland 2005. « Nous avons étudié toutes les

possibilités et avons conclu que la France lui offrirait ses meilleures

chances, a expliqué Lee Einsidler. Bill Mott [l’entraîneur, ndlr] connaissait

Alec et je suis enchanté de travailler avec la famille Head. J’ai la chance

dans mon travail de venir de temps en temps car nous importons du Cognac [lire

aussi notre encadré]. Cela me permettra d’aller en Normandie voir Mr. Sidney et

peut-être d’élever et de courir en France. »

 

Une année de 3ans écourtée

Après une place pour ses

débuts à 3ans, Mr. Sidney s’est gravement accidenté à l’entraînement après

s’être échappé. Devant subir une intervention chirurgicale, il n’a retrouvé les

champs de courses qu’en août 2008, à 4ans. Au total, Mr. Sidney a participé à

douze courses sur sept hippodromes différents et s’est adjugé deux victoires

d’importance sur le gazon sous l’entraînement de Bill Mott qui a déclaré : «

Non seulement il est gagnant de Groupe 1 mais il n’a jamais eu de problème

respiratoire ni de jambes. Je l’ai beaucoup couru. C’est vraiment dommage qu’il

ait eu cet accident en début de carrière ».

Ce parcours n’est pas sans

rappeler celui d’Anabaa, lui aussi accidenté avant de devenir un formidable

étalon au Quesnay, jusqu’à sa disparition cette année.

Sa famille maternelle

présente de très bons atouts. Sa mère, sa deuxième mère et sa troisième mère

sont toutes gagnantes de Groupe. De plus, sa mère, Tomisue’s Delight, est la

propre sœur de Mineshaft, champion en piste et au haras.