Nikoline, en pouliche d’avenir

Autres informations / 08.11.2009

Nikoline, en pouliche d’avenir

AUTEUIL, Samedi

Prix Bournosienne (Gr3)

 « Même quand on ne gagne pas un centime, mais

que les hommes et les chevaux rentrent en bonne santé, c’est déjà presque une

victoire. » Yannick Fouin, auteur d’un coup de quatre vendredi à Enghien et

lauréat du Prix Bournosienne (Gr3) samedi, mesure sa réussite. La favorite,

Sway (Califet), a chuté sans gravité dans cette belle épreuve automnale

remportée par Nikoline (Martaline) qui n’avait été que sa dauphine dans la

préparatoire. « La dernière fois, Nikoline était battue à la régulière, mais

elle montrait qu’elle était bonne et Morgan [Regairaz, son jockey, ndlr]

l’avait beaucoup respectée, a poursuivi Yannick Fouin. Aujourd’hui, la mienne

avec encore beaucoup de ressources et je pense que si Sway était restée debout,

il y aurait eu lutte. » En quelques mots : la chute de Sway n’enlève rien à la

victoire de Nikoline qui a franchement fait la différence en battant la

“Trapenard” Tarla (Lavirco) et la “Collet”, Singapore Belle (Sagacity).

 

Au regard de sa carrière, il

est évident que Nikoline se bonifie avec le temps « comme tous les bons chevaux

» précise l’entraîneur mansonnien qui ajoute : « On s’accroche tous les jours

pour que cela marche et quand tout se passe bien, c’est magnifique. Nikoline a

fait une rentrée en demi-teinte [6e] car je pense qu’elle n’était pas assez préparée.

Je voulais vraiment prendre des pincettes avec elle et j’y suis certainement

allé trop doucement. » À ce sujet, le propriétaire et éleveur, Guy Barsi (Haras

du Puy), nous a expliqué que la pouliche avait été en chaleur pendant cinq

semaines avant cette course.

 

Nikoline vers le Prix Général

de Saint-Didier

Après Auteuil, Nikoline

découvrira Enghien dans le Prix Général Saint Didier (Gr3, 25/11) qu’elle

devrait courir comme nous l’a déclaré son propriétaire. Dans cette épreuve,

elle sera opposée aux mâles pour la première fois, un challenge que souhaite

relever Guy Barsi, ancien avocat, dès les 3ans de sa pouliche.

 

Pierre Boulard, underbidder

sur la mère de Nikoline

« Je remercie les

propriétaires mais aussi Pierre Boulard qui me les a présentés », a tenu à

ajouter Yannick Fouin. En effet, le courtier a acheté Nikoline yearling pour

Maître Barsi aux ventes d’octobre Arqana 2007 pour 12.500€ à l’amiable. « Je

l’ai choisie parce que j’avais eu un peu de regrets de ne pas avoir eu sa mère,

Nikochely, sur laquelle nous étions underbidder (vente mixte de Février 2007,

ndlr), nous a expliqué Pierre Boulard. Et puis, elle possédait un très beau

modèle, profonde avec une belle robe. C’était un coup de cœur. C’est une fille

de Martaline ven due par La Reboursière et Montaigu et cette année, j’ai de

nouveau acheté une yearling par Martaline aux ventes d’octobre. »

 

 

 

AUTEUIL, Samedi

Prix Bournosienne (Gr3)

Les bons débuts de Martaline

Le Haras de la Reboursière et

de Montaigu rencontre un franc succès avec l’un de ses jeunes étalons :

Martaline dont les premiers produits ont 3ans cette année. Dans le Prix

Bournosienne, il s’est illustré pour la première fois en tant qu’étalon dans un

Groupe sur les obstacles. Aux dernières ventes d’octobre, ses yearlings se sont

très bien vendus. Sur les six produits présentés, tous ce sont vendus. Au

total, ils ont enregistré un chiffre d’affaires de 204.000€. Pierre Boulard a

acheté 14.000€ une femelle nommée Eudemis dont la deuxième mère a donné

Astarabad.

 

Le terrain de jeu de Nikoline

C’est près de Pompadour, sur

de bonnes terres, « celles de Louis XVI » dixit son éleveur Guy Barsi, que

Nikoline a vécu une partie de sa jeunesse. Arrivée yearling en 2007 au Haras du

Puy, elle a fait ses premiers apprentissages là bas. « Nous sommes éleveurs

mais nous faisons également du débourrage et du pré-entraînement, nous a

expliqué l’éleveur. Nous avons une dizaine de poulinières actuelle ment.

Nikoline est une très bonne pouliche que nous allons surtout préserver pour

l’élevage. Elle sera de retour en compétition à 4ans et sera certainement

meilleure. »

 

De la famille de Cheler

Nikoline est le troisième

produit d’une mère par Nikos qui a peu couru. En quatre sorties seulement à

3ans, unique ment en plat sous l’entraînement d’Elie Lellouche, elle s’est

adjugé une victoire.

La deuxième mère, Chely (Mad

Captain), est placée de Listed à Auteuil. En obstacle, cette dernière a

d’ailleurs remporté quatre victoires et a enregistré douze places. Elle a donné

neuf produits dont quatre vainqueurs. Parmi eux, on compte le “Secly”, Cheler

(Epervier Bleu), gagnant du Prix Finot (L) et du Prix de Maisons-Laffitte (Gr3)

et détenteur de 23 places en obstacles au niveau Listed et Groupes à Auteuil

comme à Enghien.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : La Bombonera (Mansonnien), Sacral Nirvana (Mansonnien), Queen

Maresca (Maresca Sorrento), Zandalée (Trempolino), Sway (Califet). Tombé : Sway

(Califet). Arrêté : Queen Maresca (Maresca Sorrento), Zandalée (Trempolino).

Tous couru.

La Bombonera ne tarde pas à

se montrer en tête de l’épreuve. Dans son sillage, Sway et Tarla se marquent de

près. A mi-peloton, au milieu de la piste, évolue Nikoline, qui attend son

heure. Zandalee craque à l’amorce du tour nant final, alors qu’elle galopait en

queue de peloton. Sway et Tarla prennent le large à l’image de ce qu’elles

avaient fait lors de leur avant-dernière sortie (dans le Prix de Chambly).

Elles débouchent en tête avec quatre, puis cinq longueurs d’avance sur

Nikoline, qui a bien progressé dans le tournant. Avant-dernière haie, Sway fait

la faute et chute. Elle gêne d’ailleurs sa compagne d’écurie, Formerly, qui

veniat plus loin. Tarla se cale sur la lice des tribunes mais Nikoline revient

bien, en pleine piste. Dernière haie : la cause est entendue pour Nikoline qui

se rabat progressivement sur sa rivale et la domine finalement assez sûre ment.

Tarla prend la deuxième place. En net retrait, Singapore Belle a aussi pratiqué

la course d’attente, et trace une belle fin de course pour s’emparer d’une

nette troisième place, aux dépens de Formerly.