Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Quinine de mazille pour une revanche

Autres informations / 14.11.2009

Quinine de mazille pour une revanche

Prix Chloris

Dans les belles épreuves

destinées aux femelles AQPS, nous retrouvons évidemment souvent les mêmes

concurrentes qui jouent au jeu bien connu du « à toià moi ». Le Prix Chloris a réuni

les six premières du Prix Glorieuse qui s’affrontent de nouveau dans des

conditions de poids pratiquement similaires. Cependant, l’arrivée d’une

nouvelle venue, la 4ans Rousquille (Lavirco) et l’état de préparation des

différentes prétendantes peuvent bouleverser la hiérarchie. De plus, deux

pouliches se sont déjà distinguées dans cette épreuve l’an passé, à savoir dans

l’ordre d’arrivée,

Quinine de Mazille (Network,

2e) et la JDG Rising

Star Quristine (April Night, 3e). Quaspia (Fragant Mix), la tenante du titre a

décliné la lutte car désormais, c’est sur les haies qu’elle officie.

 

Quinine de Mazille et

Quristine sur un air de revanche

Quinine de Mazille a devancé

Quristine dans les deux épreuves de référence pour les femelles AQPS, dans le

Chloris 2008 et dans le Glorieuse 2009. La première nommée apprécie la course

au contact des animatrices alors que Quristine a tendance à faire languir ses

supporters. Capable de fins de courses tranchantes après s’être montrée très

patiente, elle mériterait de remporter la palme.

Rousquille, une 4ans

ambitieuse

L’an passé deux 5ans se

présentaient au départ de cette épreuve, en 2009 ce sont deux 4ans qui vont

tenter d’épingler ce grand rendez-vous à leur palmarès. Des deux jeunes

juments, Rousquille semble la plus apte à jouer les premiers rôles. Cette fille

du regretté Lavirco (Konigssthul), ultra régulière3 victoires et 4 places en 8

sortiesa déjà subi la loi de Quinine de Mazille dans le Prix de la Rousselière

à Angers. Elles finissaient respectivement à la première et la deuxième place.

La course suivante, toujours à Angers, Rousquille précédait Quinine de Mazille

de deux longueurs et demie, à la faveur d’un avantage pondéral de trois kilos.