Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Rika d’airy profite des défaillances pour enlever sa plus belle victoire

Autres informations / 16.11.2009

Rika d’airy profite des défaillances pour enlever sa plus belle victoire

Prix Sytaj

Pour ambitionner la victoire

dans le Prix Sytaj (L), il fallait que Rika d’Airy (Cachet Noir) bénéficie d’un

coup de pouce du destin. Elle s’était déjà distinguée dans des lots corrects,

mais elle affrontait des bonnes pouliches comme Miss Aubane (Kahyasi) et

Message Personnel (Mansonnien), les deux pensionnaires de Guillaume Macaire. La

première est tombée alors qu’elle venait pour prendre le meilleur au

franchissement de la dernière haie. La seconde a demandé à souffler pour finir.

La voie était libre pour Rika d’Airy qui s’est imposée avec autorité. « Le

terrain l'a bien aidée, c'est une jument dure et elle a profité de la chute de

Miss Aubane, nous a avoué Christophe Pieux, jockey de la lauréate. Elle vaut ces

courses-là. »

Gagnante sur les haies

paloises, Rika d’Airy devrait trouver des conditions de courses intéressantes

au Pont-Long durant l’hiver.

Nièce du regretté Rendons

Grâce (Video Rock), Rien de Plus (Video Rock) semble meilleure en bon terrain.

Sa deuxième place est honorable. Quatrième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1) au

printemps, La Trattoria (Majorien) était en perdition en face, mais elle a

bénéficié des différents incidents pour obtenir la troisième place au courage.

 

Rika d’Airy, le meilleur

produit de sa famille

Elevée par Claude Pelsy, Rika

d’Airy se singularise au sein de sa famille puisqu’elle est la seule lauréate

au niveau Listed.

Mère de Rika d’Airy, Jamica

d’Airy (Marasali) a couru dix fois et n’a pris que deux places. Son premier

produit Quamino d’Airy (Cachet Noir) est gagnant sur le steeple de Pau. Rika

d’Airy vient ensuite et elle est pour le moment son meilleur produit.

Rika d’Airy est issue d’un

croisement que l’on retrouve souvent chez les élèves de Claude Pelsy : Cachet

Noir et une fille de Marasali (Tennyson). Ce dernier est en effet un très bon

père de mères selon l’éleveur des « Airy ».

Rika d’Airy est aussi la

nièce de Damasco d’Airy (Marasali), vainqueur de neuf courses, qui avait tenté

sa chance, sans succès, dans le Prix Maurice Gillois (Gr1).