Rosanara a rendez-vous avec l’histoire

Autres informations / 01.11.2009

Rosanara a rendez-vous avec l’histoire

SAINT-CLOUD, Dimanche

Critérium International (Gr1)

Les pouliches n’ont toujours

pas inscrit leur nom au palmarès Critérium International (Gr1). Et pour cause,

elles ne sont que deux à avoir pris le départ, c’était en 2004 et Dubaï

Surprise (King’s Best) s’était classée deuxième alors que Umniya (Bluebird) avait

fini non placée. Il faut aussi dire que cette épreuve est encore jeune et n’est

apparue sur les programmes qu’en 2001 (cf. “Historique de la course”). Mais il

est temps maintenant qu’une pouliche laisse son nom à cette épreuve et cette

pouliche peut être la ? JDG Rising Star ? Rosanara (Sinndar).

Invaincue en deux sorties, dont le Prix Marcel Boussac (Gr1) à sa seconde

sortie, elle est aussi partie prenante de l’extraordinaire période de forme que

traverse l’écurie de Son Altesse Aga Khan.

Les exploits, les records et

la faveur du monde hippique sont irrémédiablement associés à la grande écurie depuis

quelques mois. Citons pêle-mêle, la merveille Zarkava (Zamindar) l’an passé,

sept victoires de Groupe lors du dernier week end de l’Arc, et Sea The Stars

(Cape Cross) qui entre à Gilltown Stud. Que Rosanara remporte un deuxième

Groupe 1 à sa troisième sortie n’aurait rien de très étonnant dans ce “paysage”

heureux.

Dans le Prix Marcel Boussac

(Gr1), Rosanara n’a pas eu à puiser outre mesure dans ses réserves même si elle

a semblé moins transcendante que lors de ses débuts (lire la déclaration

d’Alain de Royer Dupré dans “Verbatim”). C’est elle aussi qui a conditionné le

retour en selle de Christophe Soumillon le week-end de l’Arc. Blessé en

septembre et théoriquement en convalescence au début octobre, le jockey a fait

des pieds et des mains mais aussi preuve de beaucoup de volonté pour être

associé à la pouliche grise dans le Marcel Boussac. N’avait-il pas déclaré à un

de ses proches après son accident : « Je suis déçu car je ne vais pas pouvoir

monter une future crack, Rosanara, le week end de l’Arc» ? L’infortune de

Christophe Lemaire a fait le reste.