Sierra femina et okadoun : expérience et qualité

Autres informations / 24.11.2009

Sierra femina et okadoun : expérience et qualité

ANGERS, Mardi

Prix de la Sarthe (G)

Ce maiden pour pouliches de

2ans a réuni essentiellement des concurrentes tardives voire inédites...

Sierra Femina (Sagacity)

dépend de l’entraînement en forme de Joël Boisnard et allie un brin

d’expérience à une certaine qualité. Elle n’est pas descendue du podium en

trois tentatives et vient de devancer Caunton Beck (Captain Rio) dans une

course de ce type à Bordeaux-leBouscat. Ce mardi, elle ne va affronter que les

femelles, ce qui rend sa tâche plus facile.

Okadoun (Okawango) est aussi

régulière que Sierra Femina en trois sorties. De surcroît, elle dispose

également d’une ligne avec Caunton Beck, qui l’a devancée d’une demi-longueur

sur le tracé du jour.

 

Flower : 100% Niarchos

Nuit d’Été (Dashing Blade) et

Flower (Bago) ont toutes deux participé à une seule compétition, et n’ont pu

réellement inquiéter les premiers. Nuit d’Été a terminé assez loin d’Okadoun

pour ses débuts, mais elle aura progressé. Flower est la nièce du vainqueur de

Gr1 Domedriver (Indian Ridge) et de Tau Ceti (Hernando), lauréat du Prince

d’Orange (Gr3). Elle est aussi la sœur de Freedonia (Selkirk), lauréate du Prix

de Pomone (Gr2). Issue du homebred Bago (Nashwan), elle est vraiment 100%

Niarchos.

Orion Rose (Speedmaster) est

l’une des trois inédites au départ de cette épreuve. Elle est issue d’Okocha

(Platini), une pouliche inédite qui a trouvé sa voie au haras. Elle a donné

trois black-types dont Orion Star (Sternkoenig) vainqueur de Listed et

troisième du Grand Prix de Paris (Gr1) en 2005. Orion Star avait lui aussi

débuté sa carrière à Angers ; il avait terminé septième.