Skins game, un poulain de groupe en terrain lourd

Autres informations / 28.11.2009

Skins game, un poulain de groupe en terrain lourd

TOULOUSE, Samedi

Prix Jean de Tauriac (D)

Le 3ans Skins Game (Diktat)

sera le poulain à battre dans le Prix Jean de Tauriac (D), une épreuve

intergénérationnelle, et ce, malgré le poids qu’il doit rendre à tous ses

adversaires. Son statut de top-weight, il le doit à sa forme et sa régularité.

En 2009, il a fini premier ou deuxième de toutes ses courses, excepté une. Dans

l’important Prix François Mathet (L), Skins Game avait dû se contenter de la

cinquième place mais il avait néanmoins tenu la dragée haute face à Allybar

(King’s Best), On Est Bien (Enrique), Fuissé (Green Tune) et Cavalryman

(Halling), soit quatre de nos meilleurs 3ans cette année. Skins Game vient

d’être devancé d’une courte tête dans le Prix du Ranelagh (L), après avoir

produit une belle accélération et lutté pour la victoire. Suite à son succès

dans le prix des Chaumières (B), à Deauville, Gilles Forien, en charge des

effectifs de la marquise de Moratalla, propriétaire du poulain, nous avait

déclaré : « C’est un cheval que nous estimons. Nous pensons qu’il peut gagner

un Groupe en terrain lourd et qu’il lui est encore possible de progresser. Je

vous conseille de le suivre ! » Skins Game courra aux côtés d’In Chambers

(Oasis Dream) – second atout de la marquise – qui a cependant du mal à se

retrouver. Ces derniers sont les deux seuls black-types de l’épreuve.

 

All Ways to Rome et Mesa

Marauder sont de retour All Ways to Rome (Slickly) et Mesa Marauder (Indian

Ridge) ont participé à cette épreuve en 2008, ils s’étaient classés

respectivement troisième et sixième. All Ways to Rome est un assidu de cette

compétition puisqu’en 2007, il y avait obtenu la cinquième place. Cheval qui a

trouvé sa voie dans les gros handicaps, il vient de se classer troisième d’un

quinté sur la distance et l’hippodrome du jour. Mesa Marauder présente le même

profil qu’All Ways to Rome, mais cela fait désormais huit courses qu’il n’a

plus triomphé et sa forme est sujette à caution, restant sur une décevante

septième place dans le Prix Biribi, qu’il avait remporté en 2008. L’autre 3ans

de la course, Soliste Béré (Until Sundown) vient de s’imposer dans le terrain

collant de Bordeaux, il dispose d’une aptitude qui peut l’aider à jouer les

trouble-fête.