Sormiou met en avant cédric diard

Autres informations / 18.11.2009

Sormiou met en avant cédric diard

Prix Kérautem (B)

Dans l’important Prix

Kérautem (B), Sormiou (Califet) est l’objet de toutes les attentions, sur la

foi des bonnes lignes obtenues à Paris et de sa dernière victoire acquise de

manière impressionnante. Avant la course, son entraîneur, Cédric Diard, a

déclaré au micro d’Equidia : « Je n’ai pas menti, c’est son objectif. J’ai

préféré aller sur 2.000m à Angers plutôt qu’à Paris. C’est un cheval très

anxieux, il porte tout le temps du coton dans les oreilles. » Après la victoire

facile de son pensionnaire, le plus anxieux n’était certainement pas le poulain

mais Cédric Ghislain Diard : « Je fais ouf ! Cela fait trois jours que je dors

mal. Je suis jeune, je n’ai pas encore beaucoup d’expérience. Je dormais

vraiment mal. Je remercie mon entourage, car le métier est difficile. Je dédie

aussi cette victoire à un ami, Guillaume Javoy, qui nous a quittés beaucoup

trop tôt. » En piste, Sormiou n’a pas fait de détails, ne laissant que peu

d’espoirs à ses adversaires.

« J’ai eu une course en or !

a déclaré son jockey, Alexandre Roussel. J’avais les ordres d’aller devant s’il

n’y avait pas de rythme. Mais on a eu un leader [Caunton Beck, ndlr]. C’est un

poulain qui a besoin d’aller à sa main. »

 

Caunton Beck ou la

confirmation d’un potentiel Caunton Beck (Captain Rio) dépend de l’entraînement

d’Eogham O’Neill qui connaît une bonne réussite avec ses 2ans. Ce poulain a

débuté dans le Prix de Fontenoy (F) et connaissait le tracé du jour. Bien qu’il

finisse à distance du lauréat, il a montré un certain potentiel, en replaçant

un bon coup de reins après avoir supporté tout le poids de l’épreuve. Ainsi, il

confirme les espoirs qu’il suscitait à l’entraînement.

 

Le meilleur produit de sa

mère

Issu d’une souche de l’élevage

de Martine Van de Kerchove (Haras du Camp Bernard), Sormiou est le plus jeune

produit référencé de Melodya (Great Palm), sa mère. Il est également le plus

talentueux et celui qui a apporté le premier gagnant à celle-ci, qui n’avait

remporté qu’un modeste "réclamer" en trente tentatives. Sormiou est

le neveu de Madra Ocean (Urban Ocean), double placé de Listed à Auteuil, et de

Madragan (Poliglote) qui a montré de la vitesse et de la précocité en plat et

qui vient de se reconvertir sur les obstacles. Ces deux éléments défendent la

casaque de Magalen Bryant.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

Dry Whisky (Goldneyev), Shakira des Aigles (Snow Cap).

Tous couru.

Comme lors de son succès

obtenu le mois dernier sur ce tracé, Caunton Beck s'installe au commandement.

Le favori Sormiou se place sans tarder dans son sillage. Dulldumman et Royal

Menantie viennent ensuite devant Ched et Dry Whisky. Shakira des Aigles occupe

la dernière position. À 1.300m du but, Dry Whisky se rapproche du leader. Dans

la phase finale, Caunton Beck fait bonne contenance. Toutefois, il ne peut

contester la supériorité de Sormiou. Déboîté à mi-ligne droite, le fils de

Califet crée nettement la décision. L'animateur Caunton Beck conserve la 2e

place, résistant sûrement au correct effort final de Royal Menantie à son

extérieur. Les autres concurrents terminent à distance.