Suites de la réunion sur le jugement des gênes

Autres informations / 21.11.2009

Suites de la réunion sur le jugement des gênes

Les entraîneurs présents

mercredi après-midi à France Galop [sur cette passionnante réunion, lire notre

édition d’hier] ont, en majorité, rejeté l’éventualité de commissaires

professionnels.

Il a également été question,

à de nombreuses reprises, de l’intégrité physique des chevaux et des jockeys –

une intégrité parfois mise en danger par certains comportements dangereux…

Enfin, les entraîneurs ont

dit leur préférence pour la doctrine française, qui diffère d’autres doctrines

européennes (comme la très “libérale” doctrine anglaise, ou comme la doctrine

allemande, qui est séduisante parce qu’elle prévoit une réparation directe

entre gêneur et gêné, mais se révèle subjective dans sa mise en place).