Surfing : le steeple et l’angleterre en toile de fond

Autres informations / 13.11.2009

Surfing : le steeple et l’angleterre en toile de fond

AUTEUIL, Jeudi

Prix de Beaugency (Peloton A)

 « Surfing (Califet) est un poulain que

j’estime beaucoup qui devrait être un élément d’avenir sur le steeple. Il est

néanmoins convenu qu’il parte chez Nicky Henderson à la fin de son année de

4ans. » Guy Cherel entraîne un 3ans prometteur sur les balais. Mais à l’instar

de son compagnon d’entraînement Temple Lord (Califet) et de Long Run

(Cadoudal), Surfing est appelé à venir grossir le contingent des « FR » qui

brillent outre-Manche. Peut-être suivra t-il le même chemin que Long Run en

2010. Son entraîneur a d’ailleurs précisé : « Il devrait débuter sa saison sur

les haies car son propriétaire veut le garder novice. » Sur les balais, le

poulain de Michael Buckley est réellement séduisant. Il y est d’ailleurs

invaincu en deux sorties, dont le Prix de Beaugency. Pourtant, son mentor voit

en lui un poulain de classe sur les gros obstacles. « Sur les haies, il use de sa

force, étant trop sûr de lui, a poursuivi l’entraîneur mansonnien. Cela peut

d’ailleurs être dangereux. On l’a vu ce week-end avec Sway (la fille de Califet

est tombée dans le Prix Bournosienne, Gr3, ndlr). Il n’était pas à 100% lors du

Prix Finot (L) qu’il avait remporté. Aujourd’hui, il était bien. Dans la phase

finale, il n’était pas vraiment fatigué. Mais pour les 3ans sur ce terrain,

c’est très dur. A la vitesse à laquelle il va, il use ses adversaires au train

et finit dans son action. ». Vite en tête, comme lors de sa victoire dans le «

Finot », Surfing a emmené le peloton à un bon rythme. Mais comme le 16

septembre, il a parfois été un peu brouillon dans ses sauts. Notamment à la

dernière haie où il a fait une faute sérieuse. Cela ne l’a pas empêché de

rallier le poteau en très net vainqueur.

 

Sulon et Saccageur nettement

dominés

Lauréats des deux Prix

Emilius, Sulon (Passing Sale) et Saccageur (Poliglote), ont dû se contenter

respectivement de la troisième et de la quatrième place. Considéré comme un

poulain de Maurice Gillois (Gr1) 2010, Sulon est mis dans du coton par son

entourage, qui souhaite le préserver en vue de cet objectif. Son jockey David

Cottin l’a donc monté dans cette optique en patientant longuement, avant de lui

faire effectuer une ligne droite prometteuse. Comme nous l’avions supposé hier,

Saccageur, lui aussi tenu en haute estime par son entraîneur, n’a pas apprécié

le terrain lourd. Après avoir attendu, il est resté dans son action pour finir,

ne pouvant changer de vitesse.

Deuxième, Son Amix (Fragrant

Mix) n’a pas été dérangé par l’état de la piste. Sa classe de plat lui a été

très utile, dans ce terrain, pour venir souffler le premier accessit à Sulon.

Deuxième du Prix Finot derrière le bon Sable des Dunes (Al Namix), il s’agit sans

aucun doute d’un poulain qui devrait bien vieillir.