Terra nova : une régularité récompensée

Autres informations / 04.11.2009

Terra nova : une régularité récompensée

MAISONS-LAFFITTE, Mardi

Prix Ginetta (D)

Lauréate de son maiden au mois de juillet, depuis, Terra

Nova (American Post) s’est toujours montrée extrêmement régulière, sans

parvenir à vaincre à nouveau. Ce mardi, dans le bon wagon du Prix Ginetta (D),

Terra Nova a pu s’exprimer pleinement. « J’ai sciemment été à l’extérieur pour

éviter les trous au maximum, a expliqué son jockey, Olivier Peslier. Elle s’est

reprise un peu quand elle a pris l’avantage, mais j’ai continué de la

solliciter et elle s’est montrée courageuse pour finir. » Terra Nova a devancé

Baine (Country Reel), pour la première fois battue en trois sorties.

 

Une autre bonne 2ans d’American Post en 2009 Achetée 45.000€

par Robert Collet aux ventes d’octobre Arqana en 2008 pour, Terra Nova est une

fille d’American Post (Bering), double gagnant de Gr1 à 2ans puis lauréat

chanceux de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1). L’étalon connaît une année

soutenue avec ses 2ans puisqu’en plus d’être le père de Terra Nova, il a donné

American Nizzy, placée de Listed et de Groupe 3 cette année.

La mère de Terra Nova, Las Americas (Linamix) avait échoué

au niveau Listed, gagnant quelques courses à conditions. Elle a donné America

Nova (Verglas), lauréate du Grand Critérium de Bordeaux (L) et cinquième de

Gr3.

Les autres partants dans leur ordre d’arrivée :

Boise

(Marchand de Sable), Paschmina (Meshaheer), Touch of Class Ess (Slickly), My

Lovely Girl (Red Ransom).

Tous couru.

Neuf pouliches de 2ans s'affrontent dans cette course D.

Invaincue en deux sorties publiques, Baine se positionne d'emblée sur la ligne

des premières en compagnie de Belleza. Terra Nova et My

Lovely Girl les talonnent. Le quatuor composé de Tulipe

Rose, Boise, Paschmina et Sugar Blossom évolue côté corde. Touch of Class Ess

se retrouve rapidement en difficulté. Dans la phase finale, Baine allonge bien

ses foulées. Même constat pour Terra Nova. Dans les 200 derniers mètres, ces

deux pouliches font sûrement la différence. Elles se livrent une belle

explication. Lutte dont sort finalement lauréate Terra Nova. Baine (2e) échoue

d'une tête. À cinq longueurs, Tulipe Rose,, pugnace côté corde, termine au 3e

rang.