Un duel macaire / cherel très attendu

Autres informations / 12.11.2009

Un duel macaire / cherel très attendu

AUTEUIL, Jeudi

Prix de Beaugency

Cette année encore, Guillaume

Macaire connaît une belle réussite avec ses jeunes chevaux. Dans le Prix de

Beaugency, il présente deux chevaux dont Saccageur, (Poliglote), seul candidat

du lot à se présenter invaincu au départ de cette épreuve. Lauréat du Prix

Emilius pour ses débuts en obstacle (tout comme un certain Bipbap – lire plus

loin), cet AQPS avait convaincu. À cette occasion, son entraîneur déclarait : «

J’ai toujours dit à son éleveur [Pierre de Maleissye Melun, ndlr] que sa mère

Ellapampa (Pampabird) donnerait un bon cheval et je crois que c’est celui-là. »

Ellapampa était une bonne jument de course : six victoires et huit places en quatorze

sorties témoignent de sa qualité. Dans la famille de

Saccageur, on retrouve

surtout Bipbap (Dom Pasquini), un des meilleurs jeunes steeple chasers

d’Auteuil de ces quinze dernières années (Maurice Gillois, Gr1, en 1998). Mais

ce jeudi, le terrain alourdi pourrait ne pas convenir à ce poulain encore

léger.

Deuxième pensionnaire de

Guillaume Macaire au départ, Sulon (Passing Sale) n’est autre que le lauréat du

second peloton du Prix Emilius. Ce « sauteur naturel », comme le qualifie son

entraîneur, possède un profil tout à fait différent de son compagnon

d’entraînement, mais les voir s’affronter permettra un premier éclairage sur la

hiérarchie entre ces deux poulains estimés.

 

Surfing et Special Polish,

les deux « Cherel » Gagnant du Prix Finot (L) pour sa dernière apparition,

Surfing (Califet) est un poulain en pleine progression qui a remporté sa

victoire à la manière des forts : de bout en bout. Encore un peu brouillon dans

ses sauts, ce cheval estimé reste encore tendre. Surfing est issu d’un étalon qui

réussit de brillants débuts : Califet a en effet notamment donné Sway et Temple

Lord.

L’autre représentant de Guy

Cherel, Special Polish (Polish Summer), effectue ses débuts à Auteuil après

avoir exprimé un bon potentiel à Clairefontaine au mois d’août. Cependant,

dernièrement à Enghien, Special Polish n’a pu que figurer (10e).

La bonne ligne de Son Amix

Parmi les poulains les plus

en vue, citons bien sûr Son Amix (Fragrant Mix), deuxième du Prix Finot (L)

derrière le bon Sable des Dunes (Al Namix) qui a ensuite pris la troisième

place du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr3) avant d’être aligné au départ du Racing

Post Prix Cambacérès (Gr1), sans succès (7e).