Une nouvelle aventure de blek le roc

Autres informations / 15.11.2009

Une nouvelle aventure de blek le roc

Prix Denisy (L)

Blek (Chichicastenango) a

réussi avec brio la mission qui s'imposait à lui dans le Prix Denisy (L). Il

devait y porter le top-weight, avec 59 kilos et toujours en tête et au courage,

il a plutôt facilement arbitré les débats. Portant le nom d'un ancien héros de

bande dessinée  Blek le Roc  il porte à trois son total de succès dans les

Listeds, en seulement quatre tentatives.

 

Blek en route vers Toulouse

« C'est vraiment Blek le Roc,

nous disait Elie Lellouche, son entraîneur. Il sait tout faire. Il va corde à

gauche, tout comme à droite, comme il venait de le montrer à Chantilly. Ici, il

devait en plus porter du poids, ce qui rehausse sa performance. Il devrait

maintenant aller courir l'épreuve du Défi du Galop à Toulouse, sur 2.400m. »

Très à l'aise en terrain

lourd, Blek a connu une carrière tout en progression. Il a d'ailleurs commencé

sa carrière dans les réclamers, en remportant un pour sa deuxième sortie. Puis,

il a rapidement monté les échelons dans les handi caps, y commençant en valeur

32,5. Aujourd'hui, sa valeur France Galop culmine à 45,5. Également, il faut

noter que Blek a couru six fois à Saint-Cloud et qu'il y a gagné cinq fois.

 

Blek, né d’une jument

d’obstacle

Élevé par son propriétaire,

Alain Maubert, Blek est issu d’Exande (Exit to Nowhere) qui a évolué en plat

comme en obstacle, d’abord sous l’entraînement de David Smaga, ensuite dans les

boxes de Jean-Paul Gallorini. C’était une compétitrice modeste et le meilleur

produit qu’elle ait donné est Blek. Une 2ans n’ayant pas débuté, mais égale ment

sous l’entraînement d’Élie Lellouche, est issue, comme Blek, de

Chichicastenango. La troisième mère de Blek, Young Hostess (Artic Tern),

défendait les couleurs Wertheimer et avait pris la deuxième place du Prix

Vanteaux (Gr3) pour sa deuxième sortie.

Les autres partants dans leur

ordre d'arrivée :

Makt (Chichicastenango), Tangaspeed (Vertical Speed),

Representing (Rahy), Classical Song (Volfonic), Ladyholme (Lomitas), Bassel

(Daliapour).

Tous couru.

Blek, fidèle à son habitude,

galope dans les chevaux de tête. Il est devancé par Classical Song, qui imprime

un train peu soutenu. Tres Rock Danon effectue son parcours à

l’arrière-garde alors que

Roatan se voit contraint de garder sa place à flanc de peloton, en cinquième

position. Le train s’accélère à mi parcours, avant d’être repris pour aborder

la ligne droite. Ralentissement dont profite Tres Rock Danon pour se rapprocher

le long de la corde. Le jockey de Blek ne bouge pas sur sa monture alors que

ses rivaux sol licitent la leur. Blek se cale le long des troènes, il attend

les attaques. Tres Rock Danon se déporte de la corde vers les fusains. Roatan

est un instant contrarié, il fait preuve de courage lorsqu’il est déboîté à

l’intérieur. Sous les sollicita tions de son jockey, il obtient la troisième

place, Tres Rock Danon, la deuxième. Blek n’est jamais menacé, remportant ainsi

six de ses sept dernières courses.