Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Faviva, une “storm cat” à pau

Autres informations / 15.12.2009

Faviva, une “storm cat” à pau

PAU, Mardi

Prix d’Arbus (G)

Version féminine du Prix

d’Artix, le Prix d’Arbus

(G) sera l’occasion de revoir

des candidates expérimentées, à l’image de Miss Reel (Country Reel), mais aussi

de découvrir de nouveaux visages.

Parmi les trois inédites au

départ de cette épreuve, Faviva (Storm Cat) retient l’attention. Voir une fille

de Storm Cat débuter à Pau est vraiment un petit événement. De plus, sa

troisième mère n’est autre que la bonne Coup de Folie (Halo), lauréate et

placée de Groupes en France comme aux États-Unis et à la base de la grande

famille “Niarchos”. Sa deuxième mère, Coup de Génie (Mr. Prospector), fut

lauréate du Prix de la Salamandre (Gr1) et du Prix Morny (Gr1) et signa

également une belle cinquième place dans le Critérium des Pouliches (Gr1). Coup

de Génie fut également une très grande reproductrice. Elle est la mère

de Denebola (Storm Cat),

lauréate du Critérium des Pouliches (Gr1), mais aussi de Loving Kindness

(Seattle Slew), lauréate du Prix de Cabourg (Gr3) ou encore de Glia (A.P.

Indy), deuxième du Prix Miesque (Gr3) à Maisons-Laffitte. Faviva est le premier

produit référencé de Fountain of Peace (Kris S). Particulièrement bien née,

Faviva est donc en mesure, vu ses origines, de s’imposer d’entrée de jeu dans

ce Prix d’Arbus.

 

Miss Reel, déjà expérimentée

Entraînée par François

Rohaut, Miss Reel semble en mesure de prendre un accessit, voire de perdre son

statut de maiden face à un lot qui est à sa portée. Cependant, elle sera

rallongée, elle qui a l’habitude d’évoluer sur 1.400 mètres. Deuxième puis

quatrième pour ses deux dernières sorties dans des épreuves “à réclamer”, Miss

Reel ne devra cependant rien lâcher face à des pouliches comme

Dreizehn(GovernorBrown)ouRenesse(Hennessy), bien classées pour leur première

tentative. Mais il y a parfois peu de différence entre un bon “réclamer” et une

petite “G” et Miss Reel peut profiter de son expérience pour jouer un premier

rôle.

 

Dreizehn, Renesse, sur un

pied d’égalité

Toutes deux troisièmes pour

leurs débuts, Dreizehn et Renesse auront leur mot à dire dans ce Prix d’Arbus.

Propriété de Luis Cruz Rosell et à l’entraînement chez Juan Carlos Rosell

Avila, Dreizehn sera intéressante à suivre pour sa première tentative sur notre

sol. Renesse a quant à elle couru dans une épreuve à “réclamer” sur l’hippodrome

de Tarbes pour ses premiers pas. Troisième ce jourlà, elle avait pris le

meilleur sur Ziziana (Multazem) qu’elle retrouve mardi. Une place pour cette

pouliche est tout à fait possible, elle qui retrouve des conditions de course

somme toute assez identiques et où seule la découverte de la P.S.F. constitue

une inconnue.