Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Gérard larrieu : « trop de juments très attractives ont été rachetées »

Autres informations / 07.12.2009

Gérard larrieu : « trop de juments très attractives ont été rachetées »

PAROLES D’ACHETEURS…

Gérard Larrieu s’est montré

très actif durant ces deux premiers jours de vente, en acquérant beaucoup de

produits sur des segments différents pour des clients différents. Samedi, il a

acheté pour son agence, Chantilly Bloodstock, avant de répartir ses achats

parmi ses clients.

« Toutes les juments que j’ai

achetées en-dessous de 15.000€ sont pour des clients marocains. Les plus gros

numéros ont été acquis pour un syndicat de trois ou quatre personnes, composé

d’un éleveur et de personnes totalement extérieures à l’élevage. Sinon, j’ai

acheté des juments pour le Haras de Saint-Faust. »

Gérard Larrieu s’est porté

acquéreur d’une vingtaine de lots à des prix « peu excessifs » selon ses

propres termes : « Le marché n’est pas mal. Les gros consignments comme les

Wertheimer ou l’Aga Khan ont encore joué le jeu en vendant en France. Pour les

petits lots de juments pleines, les prix n’atteignaient pas le montant de la

saillie. Par ailleurs, beaucoup trop de gros lots, qui ont attiré une certaine

clientèle en partie internationale, ont été rachetés. C’est dommage pour le

marché de Deauville qui peut ainsi écœurer ses clients étrangers underbidders.

Les Australiens ou les Japonais, battus sur des gros numéros, vont-ils revenir

tous les ans si à chaque fois des lots très attrayants sont rachetés ? En tous

cas, nous attendons Toupie l’an prochain… C’est vraiment dommage car Arqana et

le F.R.B.C. font un énorme travail de prospection à l’étranger. »