Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Hommes de l’année en plat et en obstacle

Autres informations / 16.12.2009

Hommes de l’année en plat et en obstacle

PREMIÈRE ÉDITION DES JDG

AWARDS

? JEAN-CLAUDE ROUGET ET CHRISTOPHE PIEUX ?

2009 aura été l’année de

Jean-Claude Rouget. L’entraîneur palois a réalisé le doublé “Jockey

Club”-”Diane”, avec Le Havre (Noverre) et Stacelita (Monsun). Depuis 1956 et

Charles Elliott, aucun entraîneur n’avait réussi pareille performance. C’est

donc fort logiquement que vous l’avez élu.

Votre choix renvoie

d’ailleurs au plus objectif des classements : celui des entraîneurs français

par les gains, que le Palois a très largement dominé, avec 6.104.640€ (au 14

décembre).

Cet excellent score est

également lié à d’autres réussites, comme celle d’Elusive Wave (Elusive City).

La pouliche a remporté la Poule d’Essai des Pouliches et une de ses préparatoires,

le Prix Imprudence. En ce 10 avril à Maisons-Laffitte, Jean-Claude Rouget annonçait

la couleur puisque, outre le facile succès d’Elusive Wave, Le Havre dominait le

grand favori Naaqoos (Oasis Dream) dans le Prix Djebel. Notons que Jean-Claude

Rouget est également en tête au nombre de victoires.

Mais 2009 n’aura pas été

qu’une année de joies pour Jean-Claude Rouget, qui a perdu son père Claude,

disparu à l’âge de 80 ans.

En 2010, un nouveau tandem

s’annonce avec

Christophe Soumillon, qui

devient le premier jockey de Jean-Claude Rouget, aux côtés de Ioritz

Mendizabal, suite au départ de Christophe Lemaire pour le team Aga Khan. Les

deux hommes ont scellé leur collaboration avec le succès de Tamazirte (Danehill

Dancer) dans le Qatar Prix Daniel Wildenstein (Gr2)…

 

 

 

2e : CHRISTOPHE LEMAIRE,

INDISSOCIABLE DE LA RÉUSSITE

DE JEANCLAUDE ROUGET

Lorsque l’on évoque la

réussite de Jean-Claude Rouget, impossible de ne pas lui associer celui qui a

été son premier pilote cette saison : Christophe Lemaire. C’est votre choix à

la deuxième place. En 2009, Christophe a aligné les Grs1 comme les perles sur

un collier ! Et avec quel style... Fait amusant, vous avez choisi de retenir

particulièrement deux de ses succès... dans lesquels il

montait pour deux autres

entraîneurs : celui d’Ashalanda (Linamix) dans les Pride Stakes et celui de

Vodka (Tanino Gimlet) dans le Japan Cup ! Avec la protégée d’Alain de Royer

Dupré, Christophe Lemaire, que l’on surnomme “l’ajusteur”, a monté une course

pleine de finesse pour venir s’imposer sur le fil. Victoire toute d’émotion,

aussi, puisque la course rend hommage à la championne Pride (Peintre Célèbre),

avec laquelle le pilote avait remporté les Champion Stakes en 2006.

Quant au succès de Vodka, il

témoigne de la dimension internationale prise par le jockey français, qui a su

s’imposer dans un pays de très haute compétition, le Japon.

Formé à l’école des

gentlemen-riders, Christophe Lemaire a gravi les échelons les uns après les

autres pour devenir l’une des plus fines cravaches françaises. Sa magnifique

année a été ponctuée par la signature d’un contrat de première monte pour Son

Altesse Aga Khan... et deux contretemps : sa fracture de la clavicule, qui l’a

empêché de participer au grand festival de victoires de Groupe de l’Aga Khan la

veille de l’”Arc” ; et une mise à pied qui l’a contraint à regarder le succès

de Daryakana (Selkirk) dans le Cathay Pacific Hong Kong Vase depuis les

tribunes.

 

3e : SON ALTESSE AGA KHAN :

QUEL FABULEUX WEEK-END !

Son Altesse Aga Khan a été

fortement plébiscitée par vous, lecteurs de JDG. Vous avez ainsi voulu honorer

les sept succès de Groupe, dont cinq Grs1, du grand propriétaire-éleveur lors

du week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Un exploit inouï au

niveau mondial, qui a mis en lumière les différents courants de sang de son

élevage : celui venu de son père, mais aussi l’héritage de ses acquisitions des

élevages Boussac, Dupré et Lagardère.

Dimanche à Hongkong, les

couleurs vert et rouge ont brillé grâce à Daryakana dans le Hong Kong Vase

(Gr1). Du début de l’année jusqu’à ce 13 décembre, le prince Aga Khan aura

occupé le devant de la scène. Au soir du 14 décembre, il est d’ailleurs en tête

au classement des propriétaires avec 2.979.535€. Et pour couronner cette

fabuleuse année, Son Altesse Aga Khan a eu le plaisir de recevoir le crack Sea

the Stars (Cape Cross) dans son haras irlandais de Gilltown Stud.