Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La fiah demande à la f.e.i. de rouvrir le débat sur les substances thérapeutiques

Autres informations / 16.12.2009

La fiah demande à la f.e.i. de rouvrir le débat sur les substances thérapeutiques

Président la Fédération

internationale des Autorités hippiques (FIAH), Louis Romanet réagit aux

dernières prises de position de la Fédération équestre internationale (F.E.I.)

en matière d’utilisation des substances thérapeutiques.

« Comme suite aux échanges de

vues entre la FIAH et la F.E.I., après la décision de la dernière Assemblée

générale de la F.E.I. d’adopter la “Progressive List” autorisant l’utilisation

d’anti-inflammatoires non-stéroïdiens dans les compétitions équestres, j’ai

pris acte de la décision du Bureau de la F.E.I. de différer sa mise en œuvre

jusqu’au 5 avril 2010, mais je souhaite faire part de mon inquiétude. Au moment

où la FIAH encourage la mise en œuvre au niveau mondial d’une nouvelle

politique basée sur le principe de l’absence d’effet des substances

thérapeutiques sur la performance du cheval, je souhaite souligner tout

particulièrement que ce changement de politique de la F.E.I. compromet le

bien-être des chevaux, qui devrait être une priorité absolue pour toutes les

compétitions équestres. C’est pourquoi la FIAH demande à la F.E.I. de rouvrir

le débat au niveau international et de redéfinir sa position en liaison avec

toutes les organisations officielles concernées qui ont très largement exprimé

leur volonté de défendre une politique de “sport propre”. »