Le temps de katsya

Autres informations / 10.12.2009

Le temps de katsya

DEAUVILLE-MATIN, Jeudi

Ce lot fourni ne rassemble pas des foudres de guerre, mais

plutôt, s’agissant des meilleures, des pouliches qui ont pris leur temps, qui

fleurissent au mois de décembre. C’est le cas de Katsya (Sinndar), une pouliche

régulière et en forme. Jamais sortie des quatre premiers, elle reste sur une

deuxième place à Saint-Cloud dans un maiden, prenant ce jour-là le meilleur sur

Around Me (Johannesburg), deuxième du Critérium de Vitesse à Longchamp (L).

Elle sera directement opposée à la bonne pouliche de Jean-Claude Rouget,

Darling Pearl (Vespone). Dans l’épreuve qui nous intéresse, cette dernière

retrouvera la piste de ses débuts, elle qui fut

troisième ici-même du Prix de la Motte Sassy (F). Perdant

son statut de maiden ensuite à Marseille puis deuxième pour sa dernière sortie

dans une "D" à Bordeaux, elle n'a jamais déçu depuis le début de sa

carrière et tout semble être à son avantage dans cette épreuve, que ce soit le

terrain ou la distance.

 

L’expérience comme atout

Parmi les pouliches déjà bien rôdées à l’exercice, Coreliev  (Fasliyev) a la forme en plus. Elle reste sur

une victoire et deux accessits pour ses trois dernières sorties. Bonne deuxième

du Prix Sky Lawyer (D) à Marseille-Borély, elle semble sur la montante. Sa

valeur 37, soit la plus élevée du lot, témoigne de son potentiel.

Elle devra cependant se méfier de la pensionnaire de Yan

Durepaire, Emotional Rescue (Diableneyev), qui est capable de bien faire dans

cette épreuve malgré sa cinquième place à Madrid en dernier lieu.