Le tout neuf dalghar enlève sa première listed

Autres informations / 04.12.2009

Le tout neuf dalghar enlève sa première listed

DEAUVILLE, Jeudi

Prix Luthier (L)

S’il existe bien une

certitude, c’est qu’une naissance dans la pourpre est toujours un avantage

lorsqu’on aborde les épreuves de sélection. Présenté pour la première fois dans

une Listed, le frère de Dalakhani, Dalghar (Anabaa), n’a pas fait de détails et

a causé une vive impression pour décrocher sa première victoire de black-type

dans le Prix Luthier (L), première Listed du meeting hivernal deauvillais.

Longtemps pointé à l’arrière-garde, Dalghar est venu en troisième épaisseur

pour aborder le tournant final. À mi ligne droite, il a dominé les débats tout

en donnant l’im pression d’un poulain encore en plein progrès. Avec le seize à

la corde, sa tâche n’était pas aisée. Poulain froid que son jockey a dû

réveiller à plusieurs reprises dans l’ultime tournant, Dalghar semble disposer

d’un tempérament calme et d’une pointe de vitesse qui devront lui permettre de

réaliser une bonne année de 4ans après celle de 2009, quasi-blanche en raison

de problèmes de santé, mais néanmoins riche d’une “B” et d’une Listed.

 

Deux spécialistes de la

surface complètent le podium

Rockette (Ange Gabriel) avait

remporté sa “D” en décembre 2008 sur le sable deauvillais avant de bien se

comporter dans une Listed (5e) sur la même surface. Ce jeudi, elle

réalise la meilleure

performance de sa carrière en finissant deuxième du Prix Luthier. Son

entraîneur, Yves de Nicolay, avait déclaré avant l’épreuve qu’il souhaitait la

revoir en piste avant le Prix Miss Satamixa (L), en janvier. Troisième,

Desertar (Zamindar) ne compte qu’un succès en douze tentatives, mais aussi une

troisième place dans une “B” sur la P.S.F.

 

Le frère de Dalakhani

Élevé par Son Altesse Aga

Khan, Dalghar est un fils de Daltawa (Miswaki), deuxième du Prix Pénélope (Gr3)

en 1992. Dalghar est son premier produit par Anabaa et, auparavant, Daltawa a

déjà donné deux authentiques champions. Daylami (Doyoun), lauréat de sept

Groupes 1, et l’inoubliable Dalakhani (Darshaan), auteur du doublé “Jockey

Club”-”Arc de Triomphe” (Grs1) en 2003.

Toute cette belle famille est

issue de Damana (Crystal Palace), la deuxième mère, qui s’est placée de Listed

et a gagné deux handicaps.

La troisième mère, Denia

(Crepello), porte la marque “Boussac”. La sélection en course a bien joué son

rôle, puisque Damana et Daltawa sont les meilleures compétitrices de la production

de leur mère respective, et sont aussi devenues leur meilleure poulinière.