Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

L’entraînement “macaire” en force

Autres informations / 04.12.2009

L’entraînement “macaire” en force

AUTEUIL, Vendredi

Prix Chalet

Le pensionnaire de Guillaume

Macaire Star Conti (Smadoun) partira certainement favori de cette bonne course

de fin de saison qu’est le Prix Chalet. Une épreuve qui s’annonce passionnante,

puisque Star Conti affrontera pour la première fois l’estimé Sulon (Passing

Sale), qui n’est autre que son compagnon d’écurie et de casaque.

En effet, les couleurs de la

famille Papot seront bien représentées sur ces 3.600 mètres de la piste

d’Auteuil, avec en première chance l’irréprochable Star Conti. Courageux

deuxième pour sa dernière sortie dans le Prix Robert Lipowski, Star Conti

n’avait rien pu faire ce jour-là face à l’autre “Papot”, Lucky to Be

(Poliglote), troisième depuis du Prix Fifrelet (L). Star Conti avait à cette

occasion perdu son statut d’in vaincu, lui qui avait signé trois succès. Mais

pour vaincre ce vendredi, il devra toutefois se méfier de Sulon. Ce “sauteur

naturel”, comme le qualifie Guillaume Macaire, sera le concurrent à battre pour

Star Conti. Lauréat du Prix Emilius et troisième du Prix de Beaugency devant

Saccageur (Poliglote), Sulon avait ce jour-là perdu le premier accessit à la

fin, face à

Son Amix (Fragrant Mix) et

Surfing (Califet).

 

Turgeon bien représenté

Sixième du Prix Georges de

Talhouët-Roy (Gr2) puis arrêté pour sa dernière sortie dans le “Cambacérès”

(Gr1), Dragon Mask (Turgeon) a toutes ses chances dans cette épreuve où il

redescend de catégorie. Cela d’autant plus que ce candidat expérimenté connaît

Auteuil pour y avoir couru à sept reprises. Son frère Aerial (Turgeon) a lui

aussi des arguments à faire valoir, comme sa dernière troisième place obtenue à

Auteuil, à une longueur et demie de Star Conti.

 

Les deux atouts de Marcel

Rolland

Décevant huitième pour sa

dernière sortie à Enghien derrière Soir de Lune (Kingsalsa) et Cristalino

(Martaline) qu’il retrouvera dans cette course, Rijapour (Sinndar) n’est pas à

ignorer si l’on en croit la victoire de ses débuts. Sa contre performance à

Enghien ne doit pas le pénaliser, car les deux hippodromes n’ont pas

grand-chose en commun. Cristalino, quant à lui, peut faire quelque chose, s'il

arrive à tenir les 3.600 mètres, lui qui sera rallongé de 300 mètres. Tous deux

devront se montrer pugnaces face à Soir de lune, dont l'entraîneur Yannick

Fouin est en pleine forme.