Les “cherel” frappent fort

Autres informations / 16.12.2009

Les “cherel” frappent fort

PAU, Mardi

Prix Paul Fournier

Chaque année, Guy Cherel connaît

de bons résultats à Pau et, mardi, dans le Prix Paul Fournier, il a frappé

fort. Il présentait trois partants et a pris les première, deuxième et

quatrième places, laissant seulement Jean-Pierre Daireaux s’intercaler entre

ses pensionnaires avec l’outsider King du Lemo (Indian River). La victoire est

revenue à Bretaye (Astarabad), dernière assaillante et venue tout à l’extérieur

dans la phase finale. Elle signe là le deuxième succès de sa carrière après

celui obtenu en débutant, à Dieppe au mois de juin. Vu le style montré par

Bretaye, elle possède de la marge et il ne serait pas étonnant de la voir dans

de bonnes épreuves prochainement. Pour l’avenir, il faudra retenir Maliana

(Raintrap), gênée à la réception du dernier obstacle par Special Polish (Polish

Summer), arrivé deuxième, alors qu’elle pouvait encore prétendre à une place.

 

Une descendante de femelles

d’Alan Clore

Le pedigree de Bretaye nous

fait remonter de quelques années en arrière en faisant apparaître le nom d’Alan

Clore, qui fût le premier propriétaire de la grande Triptych (Riverman). En

effet, Nibabu (Nishapour), deuxième mère de Bretaye, défendait les couleurs de

ce célèbre propriétaire des années 80. D’un assez bon niveau, Nibabu s’est

placée de Gr3 et avait pris part

au Prix de Saint-Alary (Gr1).

Elle a produit Nijo (Top Ville), qui est pour sa part gagnant de Listed

outre-Manche. Quant à Noah’s Acky Astra (Ack Ack), elle défendait également la

casaque Clore.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

Maliana (Raintrap), Simple Désir (Ballingarry), Red

Storm (Okawango), Holstoliabi (Roli Abi), Montur (Turgeon), Winterdance

(Sassanian), Living Start (Laveron), Simpleènne (Indian River). Arrêté : Simpleènne (Indian River), Living

Start (Laveron). NP : Arrêt Station (Johann Quatz).