Les ventes de décembre s’annoncent solides

Autres informations / 05.12.2009

Les ventes de décembre s’annoncent solides

En parcourant l’établissement

de ventes d’Arqana, vendredi, les observateurs ne pouvaient qu’être frappés par

le nombre de professionnels français et étrangers qui arpentaient le terrain.

Une activité inhabituelle pour cette vente d’élevage... même s'il faudra se

faire à cette idée : Deauville est devenu un peu magique.

Le signe le plus significatif

de la dynamique de Deauville est le changement de cap effectué par les frères

Wertheimer, qui ont cette année privilégié le ring de Deauville à celui de

Tattersalls, où ils vendaient régulièrement et fort bien depuis des lustres.

Vingt-trois pouliches et juments de la célèbre casaque bleue et blanche

seront proposées aux éleveurs

de toutes nationalités et ce renfort est le parfait indicateur du succès

d’Arqana, dont les résultats en termes de production sont quasiment les

meilleurs du monde.

Ce qui paraît intéressant

dans la vacation d’élevage qui s’ouvre samedi à 11h, c’est la très bonne tenue

d’ensemble des lots présentés. Quasiment tous les numéros, du premier au 247,

sont très différents et donnent envie d’être achetés. Ce niveau d’ensemble est

le témoignage du travail de fond effectué par l’équipe d’Arqana, même s’il est

vraisemblable que l’on manque de grandes stars à cette vente. Un seul pronostic

s’impose de lui-même : tout le monde sera satisfait à l’issue de ces trois

jours de vente, vendeurs et acheteurs, car malgré le malaise de Dubaï, un

optimiste serein et partagé flotte dans l’air de Deauville.