Ograndy renaît pour sa rentrée

Autres informations / 06.12.2009

Ograndy renaît pour sa rentrée

BORDEAUX-LE BOUSCAT, Samedi

Grand Steeple-Chase de

Bordeaux–Journal Sud-Ouest (L)

Ograndy (Cyborg) restait sur

plusieurs sorties décevantes depuis son excellente troisième place dans le

Grand Prix de Pau (Gr3). Sa musique n’incitait pas à la confiance : tombé,

arrêté, dixième, huitième et de nouveau arrêté. Ograndy s’est complètement

racheté pour sa rentrée.

Il a remporté ce Grand

Steeple-Chase de Bordeaux (L) de bout en bout après avoir parfaitement négocié

son parcours. « Il effectue une très belle rentrée, nous a déclaré son jockey,

Jonathan Plouganou. Avec son entraîneur, Jacques Ortet, nous avions décidé de

le laisser aller à sa main. Son mentor a pour habitude de présenter ses pensionnaires

prêts à courir d’emblée. » Courant bien sur sa fraîcheur, Ograndy pourrait

maintenant être revu lors du meeting palois.

 

Chercheur d’Or ne peut

relever le défi

Chercheur d’Or (Robin des

Champs) n’a pu relever le défi de porter victorieusement 73 kilos à 5ans dans

ce Grand Steeple bordelais. Le pensionnaire de Guillaume Macaire s’est porté en

tête après deux kilomètres de course dans son action particulière, avec la tête

basse. Malgré une belle fin de course, il n’a pu remonter complètement Ograndy

pour finir, devant se contenter de la deuxième place. « Il a eu une bonne

course mais il n’apprécie pas le terrain très souple, nous a confié Jacques

Ricou, son pilote. Il a été courageux. »

Compagnon de couleurs

d’Ograndy, Will Tonic (Lavirco) a fini troisième sans avoir fait illusion pour

le succès. « Mon partenaire a fait beaucoup d’efforts dans ce terrain, nous a

expliqué Christophe Pieux, jockey de Will Tonic. La distance était un peu

longue pour lui. »

 

Une famille riche en gagnants

Élevé par Alain Couétil,

Ograndy est issu d’une famille riche en lauréats. Sa deuxième mère, Vindhy

(Yelpana), a donné six gagnants.

Sa mère, Honey (Highlanders),

a remporté cinq courses et s'est placée cinq fois en onze sorties. Elle a

produit notamment Quarouso (Lavirco), vainqueur d’un steeple à Auteuil et

annoncé comme un champion par son actuel entraîneur, Jean-Paul Gallorini.

Les autres partants dans leur

ordre d'arrivée : Niack du Lin (Agent Bleu), Arapilis (Antarctique), Ouh la la

(Double Bed), Lady du Maine (Lord of Men), Naos de Kerbrezeaux (Grand Trésor),

Loulou d'Or (Roakarad), Disconoune (Discover d'Auteuil), Orio des Bois (Diamond

Prospect). Arrêté : Loulou d'Or (Roakarad). Tombé : Orio des Bois (Diamond

Prospect), Disconoune (Discover d'Auteuil). Tous couru.

Troisième du Grand Prix de

Pau en début d’année, Ograndy prend rapidement les devants et, du départ à

l’arrivée, il occupera la première place. Il a mené l’épreuve à un rythme assez

soutenue, opérant au fil des mètres une sélection. Dans la diagonale, ils

étaient quatre encore à pouvoir le suivre, Chercheur d’Or, le favori, Will

Tonic, Niack du Lin et Arapilis. Mais ces deux derniers allaient ensuite

s’éteindre, imités peu avant l’entrée de la ligne droite par Will Tonic, qui

n’a pu se mêler à la lutte pour la victoire. À l’entrée de la ligne, Ograndy a

placé un nouveau démarrage, prenant de vitesse Chercheur d’Or. Ce dernier s’est

bien ressaisi, mais Ograndy est parvenu à le contenir jusqu'au bout, s’imposant

courageusement. Vingt longueurs plus loin, Christophe Pieux a assuré la 3e

place avec Will Tonic.