Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Porto rico en balade

Autres informations / 16.12.2009

Porto rico en balade

PAU, Mardi

Prix Bernard de Dufau

Le Prix Bernard de Dufau

n’avait réuni que trois partants, mais il conservait tout de même de l’intérêt

grâce à la présence de Porto Rico (Video Rock). Ce bon cheval de Groupe en

haies paraissait pour la deuxième fois de sa carrière en steeple et, à l’issue

d’une course en avant, il est resté invaincu dans cette spécialité. Jamais il

n’a été véritablement inquiété, même lorsque dans le tournant final, Will Tonic

(Lavirco) est revenu sur lui. Interrogé par les journalistes d’Equidia,

Philippe Peltier, entraîneur de Porto Rico, a déclaré que son pensionnaire

irait désormais directement sur le Grand Steeple de Pau (Gr3 – 24 janvier). Une

épreuve où il fait déjà office de sérieux client pour jouer un premier rôle.

 

Une belle souche “Cyprès”

Élevé par Thierry Cyprès et

Jean-François Naudin, Porto Rico est issu d’une souche remarquable de l’élevage

Cyprès. Sa troisième mère, Queensland IV (Citheron) a donné Cumberland

(Cyborg), vainqueur du Prix Maurice Gillois (Gr1) et qui a fait partie de

l’élite des steeple-chasers d’âge entre 1996 et 1997 à Auteuil, Embiez (Lute

Antique), deuxième du Prix des Drags (Gr2), et les multiples gagnants que sont

Falkland III (Video Rock), Heligoland (Murmure) et Maukeland (Lute Antique).

Porto Rico est aussi le neveu de Maurice (Video Rock), deux fois placé de

Listed, et Lettiland (Ragmar), troisième de Listed.

Ireland (Kadalko), mère de

Porto Rico, a gagné le Prix André Boingnères sur le steeple d’Auteuil. Porto

Rico est son premier produit

Réunion en petit comité dans

ce Prix Bernard de Dufau. Le starter libère les trois candidats. Les débuts en

steeplechase de Porto Rico se sont soldés par une probante victoire, fin

octobre à Auteuil. Fort de ce succès, le fils de Video Rock se charge de

prendre la direction des opérations. Pour aborder la diagonale, il précède de

deux longueurs Will Tonic. Cleni Girl, supplémentée, évolue en troisième

position. Le train est régulier. Pour passer devant les tribunes, David Berra

laisse galoper Porto Rico. Ils creusent l'écart sur les deux 5ans, comptant une

dizaine de lon-

gueurs d'avance à un tour du

but. En face, Will Tonic tente de réagir. Cleni Girl ne s'affole pas. Pour

sortir de l'ultime tournant, Will Tonic talonne l'animateur Porto Rico. Il lui

met la pression au saut de la dernière haie. En vain, car Porto Rico se montre

dominateur pour conclure. Will Tonic conclut 2e à trois longueurs. Cleni Girl

(3e) termine correctement.