Rockawango de bout en bout

Autres informations / 03.12.2009

Rockawango de bout en bout

MARSEILLE-BORÉLY, Mercredi

Prix Saby Zaraya (D)

Poulain très expérimenté au

départ de ce Prix Saby Zaraya (D), Rockawango (Okawango) a signé sa cinquième

victoire et ce, de bout en bout, en poulain dur. Vite installé aux avant-postes

par Franck Blondel, il est reparti courageusement sous toutes les attaques dans

la ligne droite. Une fois encore sur le terrain collant de Borély, l’expérience

a payé puisque Rockawango compte dix-huit sorties. Il a de plus apprécié

d’évoluer à main gauche. Toutes ses victoires ont eu lieu sur des hippodromes

corde à gauche. Cet hiver, il devrait donc être capable d’accomplir un bon meeting

à Cagnes-sur-Mer. Un peu limité dans les courses principales, il doit avoir le

niveau pour réaliser de belles sorties dans les courses à conditions cagnoises.

Bon poulain, présenté dans un

état magnifique, Plaisir du Tango (Ski Chief) a pris une nouvelle place sur

l’anneau de Borély. À l’issue d’un bon parcours, le pensionnaire de Thierry

Larrivière a pu se réhabiliter de sa dernière sortie qui comportait des excuses

en prenant la deuxième place.

 

Le doublé d’Okawango

Élevé par le Haras du Camp

Bénard, Rockawango est le fils d’Okawango (Kingmambo) qui a donc enlevé les

deux courses "D" du programme marseillais grâce au succès de Mambo

Star dans le Prix Pierre Massot. Une réussite logique puisque le terrain était

collant ce mercredi à Borély. Or, on sait qu’Okawango donne des produits qui se

sortent parfaitement de ce type de terrain. En course, Okawango avait notamment

remporté l’ancien Grand Critérium (Gr1) sur un terrain très lourd. Il était

alors entraîné par Christiane Head-Maarek et portait les couleurs Wertheimer &

Frère.

Mère de Rockawango, Janou La

Belle (Shining Steel) a couru trente-sept fois, enlevant sept courses. Sur ses

dix produits, sept sur les huit en âge de courir ont remporté leur course parmi

lesquels Rock of Cashel (Mujadil), gagnant du Critérium du Languedoc (L).

Rockawango est le neveu d’un

excellent sauteur, Sun Storm (Subotica) lauréat du Prix Congress (Gr2),

deuxième du Prix Maurice Gillois (Gr1) et du Grand Steeple-Chase d’Enghien

(Gr2).

Les autres partants dans leur

ordre d'arrivée :

Saliyna (Linamix), Ticfarin (Lando), Judicael (Canyon

Creek), Spirit of the King (Kingsalsa). Tous

couru.

Pour passer une première fois

devant les tribunes, Rockawango possède seul l'avantage. Il galope avec une

longueur d'avance sur Saliyna. Stern Dancer et Plaisir du Tango suivent le

mouvement. En face, ils progressent deux par deux. Rockawango et Stern Dancer

montrent le chemin. Saliyna et Plaisir du Tango évoluent sur un deuxième

rideau, Edtom et Tucumano sur un troisième. Judicaël occupe la position de

lanterne rouge. À 350m du disque, Rockawango, l'animateur de la première heure,

doit composer avec les assauts conjugués de Stern Dancer et Plaisir du Tango.

Courageux, Rockawango s'impose de bout en bout. Pour l'obtention de la 2e

place, Plaisir du Tango (2e) prend l'ascendant sur Stern Dancer (3e) dans les

50 derniers mètres.